Le commerce électronique a connu un boom au Tibet

RCI 2017-10-12 09:01:02
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Malgré ce problème, Wang Jucang est persuadé que la variété des produits tibétains est particulière et leur qualité est très bonne, ils devront donc avoir un marché plus large. C’est pourquoi, Wang Jucang a transféré ses affaires du Henan au Tibet. Ecoutons-le :

« Les produits agricoles et pastoraux de la région autonome du Tibet ont des caractéristiques, tels que la rareté et l’unicité. Bon nombre d’entre eux sont originaires du plateau tibétain à plus de 3 500 mètres d’altitude. N’importe quel produit, qui puisse exister dans une condition si difficile, est unique dans le monde. Par exemple, le miel du Tibet, dont plusieurs chiffres en apport nutritionnel sont plus élevés que ceux du miel européen et australien. »

En 2015, la région autonome du Tibet a créé une plate-forme pour le commerce électonique. Jusqu’à présent, les chiffres de ventes ont déjà atteint au total plus de 20 millions de yuans via cette plate-forme. Wang Jucang nous donne plus de détails :

« Cette plate-forme du commerce électronique a réuni à peu près 200 entreprises avec plus de mille sortes de produits. Quant à la logistique, on a choisi de travailler avec l’Express SF. Pour répondre à l’appel du pays concernant l’assistance ciblée aux démunis et l’éradication précise de la pauvreté, l’Express SF a abondonné certains profits. Par ailleurs, on doit pleinement profiter du réseau ferrovaire et du transport urbain et rural. »

Avec son développement, le commerce électonique devient petit à petit un moyen important pour aider les éleveurs tibétains à augmenter leurs revenus. Pubu Deji est le premier maître de conférence tibétain en E-commerce dans le pays. Elle va souvent dans de différents bourgs pour généraliser les connaissances en la matière et aider des locaux à résoudre des questions liées aux opérations techniques. Voici ses témoignages :

« J’ai formé des éleveurs locaux et les a aidé à ouvrir des boutiques en ligne. Il y a en fait bon nombre de spécialités, mais ils ne savaient pas comment les vendre. C’est pourquoi,  je les aide à le faire. Par exemple, certains d’entre eux vendent des vêtements tibétains en ligne et leurs affaires marchent pas mal. »

La Luo travaille pour l’entreprise A Yun, spécialisée dans le commerce électronique. Selon lui, les gens sont déjà habitués à faire les achats en ligne et payer par Wechat ou Alipay. Durant son temps libre, il tient sa propre boutique sur Taobao :

« Je vends de la viande séchée. J’ai réuni tous les produits du village. En été, je vends des cordyceps sinensis. Ca marche très bien, je peux gagner cinq ou six mille yuans par mois. »

Le fondateur de l’entreprise A Yun Wang Jucang a de bonnes raisons de croire en son choix d’il y a quatre ans. Il est en pleine confiance quant  au pontentiel du développement du commerce électonique au Tibet !

« Je viens du Henan qui compte à peu près 5 000 entreprises en E-commerce. Selon des statistiques du 31 décembre 2016, il y avait 131 entreprises de ce genre au Tibet. Six moins après, ce chiffre a atteint 200 environ. Tout le monde sait que les produits tibétains sont parfaits. Il faut bien faire leur promotion, ainsi l’opération de l’entreprise est aussi importante. Je suis confiant quant au développement du E-commerce au Tibet. »

Le commerce électronique a connu un boom au Tibet


HomePrev12Total 2 pages

Share

Articles les plus lus