Le commerce électronique a connu un boom au Tibet

RCI 2017-10-12 09:01:02
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le commerce électronique a connu un boom au Tibet


La Chine est véritablement un grand pays dans le commece électronique. La grande fête des achats en ligne du 11 novembre est un bon exemple du développement rapide du commerce électronique en Chine. Depuis ces dernières années, les achats en ligne occupent déjà une place très importante dans la vie chinoise. Aujourd’hui, on va parler du E-commerce au Tibet, qui a débuté un peu plus tard par rapport à celui dans les régions de l’arrière- pays, mais qui se développe rapidement depuis ces deux dernières années.

Le commerce électronique est considéré comme un grand moteur pour la croissance économique de la Chine. Néanmoins, dans la région autonome du Tibet, le développement du E-commerce n’était pas facile comme dans d’autres régions. Wang Jucang est le fondateur de l’entreprise A Yun, spécialisée dans le commerce électronique basée au Tibet. Il y est considéré comme un des premiers aventuriers dans le E-commerce. Wang Jucang s’en souvient :

« On a crée l’entreprise en 2013. Pendant les deux premières années, c’était très difficile, surtout au Tibet, où les gens ne connaissaient pas encore le commerce électronique. La plupart d’entre eux ont fait le commerce classique, dans certaines zones d’élevage, des gens faisaient encore du troc. Le commerce électronique était donc incroyable pour eux. A l’époque, les conditions du transport et des réseaux d’internet n’étaient pas encore mûres au Tibet. »

Le commerce électronique a connu un boom au Tibet

 

En général, sur le site Taobao, les marchands vers la destination du Tibet et du Xinjing ne sont pas exemptés des frais postaux. Tibet est une région vaste et peu peuplée, les coûts logistiques sont donc trop élevés. Selon Wang Jucang, cela constitue un goulot pour le développement du E-commerce au Tibet :

« Le développement du commerce électronique est étrtoitement lié au soutien du logistique. Les coûts de revient logistique sont trop élevés. Par exemple, certains produits ne coûtent qu’une dizaines ou vintaines de yuans, mais on doit payer au moins 26 yuans pour les frais de transport. »

 

Le commerce électronique a connu un boom au Tibet


12MoreTotal 2 pagesNext

Share

Articles les plus lus