​Sondage mondial : 93,15 % des personnes interrogées exhortent les États-Unis à rendre compte de leurs crimes de guerre
CGTN 2023-03-19 21:11:37

Le 20 mars marque le 20e anniversaire du début de la guerre américaine en Irak. Selon un sondage réalisé par CGTN pour les internautes du monde entier, 93,15 % des personnes interrogées pensent que les États-Unis devraient rendre compte des crimes de guerre qu'ils ont commis en Irak.

Il y a 20 ans, les États-Unis et leurs alliés ont affirmé que l'Irak possédait des armes de destruction massive et ont illégalement lancé une attaque militaire contre le pays sans l'autorisation de l'ONU. Il a été prouvé par la suite que les soi-disant "armes de destruction massive" n'étaient que des mensonges. À ce jour, 94,6 % des personnes interrogées dans le monde soutiennent qu'il n'y a aucune légitimité pour que les États-Unis lancent une guerre en Irak. C'était une action complètement injuste.

Au cours des deux décennies, les campagnes militaires américaines en Irak ont fait au moins 200 000 victimes civiles et déplacé des millions de personnes. Des armes telles que les munitions à l'uranium appauvri ont causé des malformations fœtales massives et des cancers au sein de la population. Les soldats américains ont été fréquemment exposés à des scandales de détention, d'abus et même de meurtres de civils et de prisonniers de guerre en Irak. Plus de 90% des personnes interrogées affirment que les États-Unis sont responsables des crimes de guerre qu'ils ont commis en Irak.

De plus, les États-Unis ont dépensé plus de 2 000 milliards de dollars dans divers projets en Irak et 4 572 soldats américains y sont morts. La capacité fiscale et la réputation internationale des États-Unis, ainsi que la crédibilité du gouvernement américain auprès de ses citoyens, ont également été gravement entachées. De l'avis de 93 % des personnes interrogées dans le monde, le lancement de la guerre en Irak a également été un échec complet pour le gouvernement américain lui-même.

Depuis 20 ans, il a été démontré que le prétendu « système démocratique » des États-Unis n'a apporté ni la liberté ni la paix en Irak. Au lieu de cela, cela y a provoqué l'effondrement de l'ordre précédent, des activités terroristes endémiques, une grave fragmentation sociale et la perte des moyens de subsistance des gens ordinaires. 94,56% des personnes interrogées sont d'avis que la démocratie à l'américaine ne peut apporter une véritable liberté au monde.

Le sondage a été publié sur les plateformes anglaise, espagnole, française, arabe et russe de CGTN, avec plus de 80 000 personnes ayant voté en 24 heures.

Articles les plus lus

Notre politique de confidentialité et de cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies et notre politique de confidentialité révisée. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies via votre navigateur.
J’accepte