​Des universités chinoise et française lancent un programme pilote sur le changement climatique
xinhua 2022-06-22 20:47:50

Un programme conjointement lancé par l'Université Tsinghua et l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (Science Po) permet désormais à plus de 150 étudiants de six continents d'acquérir les connaissances nécessaires pour lutter contre le changement climatique.
Le programme d'éducation mondial, le "Climate x Leadership Training Pilot", est organisé par l'Alliance mondiale des universités sur le climat (Global Alliance of Universities on Climate, GAUC), qui regroupe les 15 meilleures universités du monde.
"Nous devons changer les esprits, pas le climat, et c'est là que nous avons besoin d'une éducation, d'une science et d'une culture collectives pour proposer des programmes qui contribuent à la réalisation de tous les objectifs de développement durable", a indiqué Shahbaz Khan, directeur et représentant du Bureau de l'UNESCO à Beijing, dans un discours prononcé par liaison vidéo lors de la cérémonie d'ouverture du programme tenue samedi.
Grâce à une formation interdisciplinaire, à des conférences et à des exercices de groupe, le programme aidera les participants à comprendre l'importance du programme de l'agenda climatique et la synergie entre les changements climatiques, ainsi que les autres objectifs de développement durable.
"Un avenir durable sans carbone exige des solutions synergétiques et innovantes de la part de l'humanité", a déclaré Yang Bin, vice-président de l'Université Tsinghua et président du comité exécutif de la GAUC. "Je pense que ce programme pilote s'avérera être une contribution non substituable de la GAUC à la réalisation de cet avenir partagé par tous."
"Je suis heureux de voir nos étudiants et nos universités partenaires de la GAUC investir dans ces opportunités et créer conjointement ces espaces pour travailler ensemble, et faire la différence dans la lutte contre le changement climatique", a déclaré Kate Vivian, vice-présidente par intérim pour les affaires internationales de Sciences Po.
Les plus de 150 participants au programme sont sélectionnés parmi plus de 500 candidatures dans quinze universités membres de la GAUC.

Articles les plus lus