​La Chine est toujours le partenaire le plus fiable du Kirghizistan (MAE chinois)
xinhua 2022-06-08 21:52:07

La Chine soutient le Kirghizistan dans son maintien de la stabilité politique, de l'harmonie sociale et du développement économique durable et constitue toujours le partenaire de coopération stratégique à long terme le plus fiable du Kirghizistan, a déclaré mardi le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

La Chine et le Kirghizistan sont de bons voisins qui ne peuvent être séparés l'un de l'autre. Reliés par des montagnes et des fleuves, ils partagent les bons comme les mauvais moments en matière de sécurité et se complètent économiquement, a-t-il dit lors d'une rencontre avec son homologue kirghize Jeenbek Kouloubaev en marge de la 3e réunion des chefs de la diplomatie de Chine et d'Asie centrale (C+C5) à Noursoultan.

M. Wang a estimé que les deux pays devraient donner suite à l'important consensus auquel sont parvenus leurs chefs d'Etat et profiter de l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques pour faire avancer les relations bilatérales de manière durable.

M. Kouloubaev a indiqué que le Kirghizistan et la Chine s'étaient toujours traités avec sincérité et que maintenir une amitié mutuellement bénéfique était une priorité de la politique étrangère de son pays. Le Kirghizistan observe strictement la politique d'une seule Chine, s'oppose à "l'indépendance de Taiwan" et soutient fermement la position légitime de la Chine sur les questions du Xinjiang et de Hong Kong, a-t-il souligné.

Le Kirghizistan, a-t-il poursuivi, est disposé à travailler avec la Chine pour concrétiser l'important consensus auquel sont parvenus les deux chefs d'Etat et renforcer la coopération pratique dans des domaines tels que les infrastructures, le dédouanement aux frontières, les échanges au niveau local, ainsi que la santé et la lutte anti-pandémique.

Les deux parties sont également convenues d'établir un mécanisme de communication et de contact au niveau local, d'étudier la question de ports supplémentaires tout en assurant un flux continu de marchandises dans ceux existants, de faire avancer les travaux préparatoires à la construction du chemin de fer Chine-Kirghizistan-Ouzbékistan et de créer des centres culturels dans le pays de l'autre.

Notant que la Chine est le plus grand voisin et partenaire commercial des pays d'Asie centrale, les deux parties pensent qu'ils partagent de grands intérêts communs. Sur la base d'une confiance mutuelle bilatérale solide, les pays construiront et développeront le mécanisme de coopération C+C5.

Beijing et Noursoultan estiment aussi que les pays de la région devraient œuvrer ensemble à relever les défis posés par les changements complexes dans la conjoncture tant internationale que régionale, bien gérer leurs propres affaires, renforcer la solidarité et la coordination entre les pays voisins et résister à toute tentative de perturber la région.

Articles les plus lus