Portrait du « jeune seigneur Zhang » -- la vie à Paris de Zhang Jiawei, écrivain né dans les années 80

2018-01-12 11:10:15
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Portrait du « jeune seigneur Zhang » -- la vie à Paris de Zhang Jiawei, écrivain né dans les années 80

Portrait du « jeune seigneur Zhang » -- la vie à Paris de Zhang Jiawei, écrivain né dans les années 80

Zhang Jiawei, est à la fois beau, plein de talent, et d’une nature sans contrainte, d’où il tire le surnom de « jeune seigneur Zhang », qui dans l’antiquité chinoise qualifiait des jeunes hommes beaux et pleins de talent. Depuis très jeune, Zhang Jiawei nourrit une passion pour la lecture. Avant même d’entrer au lycée, il avait terminé « Les Quatre livres extraordinaires » de la littérature chinoise, quatre romans considérés comme étant les plus grandes œuvres de fiction de la Chine prémoderne et les plus influentes à connaître : « Les Trois Royaumes », « Au bord de l'eau », « La Pérégrination vers l'Ouest » et « Le Pavillon rouge » et 14 œuvres de Jin Yong. La vie errante des hommes de courage faisait rêver Zhang Jiawei, et au lycée, l’idée d’écrire quelque chose lui a traversé l’esprit. Très vite, ses talents ont été confirmés par des prix de littérature, et il a pu ainsi envisager de gagner sa vie en écrivant.

1234...MoreTotal 6 pagesNext

Partager

Articles les plus lus