Le jour se lève au sommet de l'île la plus orientale de la Chine

RCI 2017-11-09 17:20:36
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Au troisième jour de notre séjour sur l'archipel de Dongji, la nuit a été très courte. Je me suis réveillée à 4h50 du matin, parce que nous devrons nous rendre sur l'une des montagnes de l'île pour admirer le lever du soleil, plus précisément, à l'Orient Fukuyama. Selon la légende, on dit que ce lieu est le premier endroit de la Chine pour voir le lever du soleil. Nous nous y sommes rendus en autocar après 5 minutes de trajet. A ma grande surprise, nous avons trouvé sur les lieux quelques personnes… J'ai, tout de suite, compris qu'il était impératif lors de la visite sur cette l'île de passer à coté du lever du soleil. Nous étions sur la colline au-dessus de la mer. Malgré le vent frais, qui nous fouettait le visage, nous avons décidé de voir cette belle boule dorée qui prendrait forme dans le ciel. La musique des vagues, cette brise de vent, cette odeur fraîche du matin, étaient un vrai régal… Ce n'est qu'après une quarantaine de minutes que le soleil a commencé à faire son apparition. Jusqu'à sa sortie complète, quel bonheur… Un décor type de cartes postale. Magnifique !

Lorsque le soleil était haut dans le ciel, nous sommes rentrés pour prendre le petit déjeuner. Et le long de la route, j'étais aussi témoin du réveil de la population de cette île. Les pêcheurs embarquent, les gérants de petit commerce ouvrent leurs boutique, les femmes attendent sur le quai les premiers pêcheurs partis la veille … Une nouvelle journée débute à Dongji.

La balade que nous avions faite de l'autre côté de la plage, vers un chemin très populaire qui constitue apparemment le centre de la localité nous mène au Musée historique de Dongji. Dans ce musée, on sent la vétusté dès l'entrée. La plupart des objets exposés sont issus essentiellement de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise (du 7 juillet 1937 au 3 septembre 1945), tandis que la première guerre contre les envahisseurs japonais menée par la Chine date de 1894 à 1895.

A l'entrée, on voit une pirogue le « Lisbon Maru » qui transportait à son bord plus de 700 personnes. Les effigies des héros de cet événement, des tableaux avec des légendes, mais aussi les objets, tels que les fourneaux, les bols et les vêtements que portaient ces derniers sont exposés dans le musée, un témoin de l'histoire .

Aujourd'hui, la couleur bleu du ciel est en harmonie avec la mer. Nous nous sommes rendus au sommet d'une autre île pour voir la statue de pierre, qui submerge l'île, l'effigie de celui qui la découverte. La nature est magnifique.

Après le déjeuner, nous sommes retournés à Zhoushan. Deux heures de bateaux à l'embarcadère commerçant et les touristes embarquent. Le temps est magnifique. La mer est bleue, le soleil au zénith. On se laisse bercer par les vagues. Je suis arrivé à Zhoushan, très fatiguée par le réveil matinal et les longues marches. Néanmoins, cela valait la peine, parce qu'en deux jours, j'ai su découvrir et comprendre le mode de vie des habitants de Dongji.

Partager

Articles les plus lus