Chine : un hôpital permet aux enfants de se rendre au bloc à bord de petites voitures

xinhua 2018-01-15 10:35:46
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Un enfant à bord d'une petite voiture à l'Hôpital des enfants du Hunan, à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan (centre), le 11 janvier 2018. Depuis octobre 2017, l'hôpital permet aux enfants de "conduire" des petites voitures pour se rendre au bloc afin d'atténuer leur nervosité avant une opération. (Photo : Xue Yuge)

Partager

Articles les plus lus