Etats-Unis : la Maison Blanche refuse de coopérer à l'enquête de destitution

xinhua 2019-10-09 14:48:00
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Maison Blanche a déclaré mardi qu'elle ne coopérerait pas à l'enquête instiguée par les démocrates en vue de la destitution du président américain Donald Trump.

"Vous avez conçu et diligenté votre enquête d'une manière qui viole l'équité fondamentale et la procédure officielle requise par la Constitution", a écrit Pat Cipollone, l'avocat de la Maison Blanche, dans un courrier adressé à Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, qui avait annoncé le 24 septembre le début de la procédure de destitution.

Ce courrier a également été transmis à trois personnes qui dirigent cette enquête : Adam Schiff, président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, Elijah Cummings, président de la Commission de surveillance et de réforme, et Eliot Engel, président de la Commission des affaires étrangères.

Affirmant que cette enquête "viole la Constitution, l'Etat de droit et tous les précédents établis par le passé", M. Cipollone a déclaré aux dirigeants démocrates : "Vous cherchez à renverser les résultats de l'élection de 2016 et à priver les Américains du président qu'ils ont librement choisi".

"Dans de telles circonstances, ni le président Trump ni son administration ne peuvent participer à votre enquête partisane et anticonstitutionnelle", a-t-il ajouté.

Partager

Articles les plus lus