L'énergie nucléaire joue un rôle irremplaçable dans la lutte contre le changement climatique (délégué chinois)

xinhua 2019-10-08 16:12:29
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'énergie nucléaire joue un rôle irremplaçable dans la lutte contre le changement climatique et la construction d'un système d'énergie verte, durable et à faible émission de carbone, a déclaré lundi Zhang Kejian, directeur de l'Autorité chinoise de l'énergie atomique, lors de la Conférence internationale sur le changement climatique et le rôle de l'énergie nucléaire.
"L'énergie nucléaire est une énergie propre, à faible émission de carbone, à haut rendement et à charge de base", a estimé M. Zhang.
"Elle joue un rôle très important dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies. Elle aide également la Chine à assurer son approvisionnement en énergie, à optimiser son bouquet énergétique et à lutter contre le changement climatique", a-t-il ajouté.
La Chine est toujours un contributeur actif aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique, par la diminution constante de son utilisation des combustibles fossiles et par le développement de l'énergie verte, a souligné M. Zhang.
En 2018, les émissions de carbone par unité de PIB en Chine ont diminué de 45,8% par rapport à leur niveau de 2005, ce qui équivaut à une réduction des émissions de CO2 de 5,26 milliards de tonnes, a rappelé M. Zhang. La Chine a également promis que d'ici 2030, les émissions de carbone par unité de PIB diminueront entre 60% et 65% par rapport à 2005.
Selon M. Zhang, la Chine exploite aujourd'hui 47 centrales nucléaires avec une capacité de 48,73 gigawatts, tandis qu'onze centrales sont en construction pour une capacité de 12,18 gigawatts.
La Chine, s'appuyant sur une chaîne industrielle complète, a développé une technologie mature et une abondance de talents en matière de production de combustible nucléaire, de fabrication d'équipements, de construction de projets, de traitement des déchets et d'application de la technologie, a noté M. Zhang.
"Aucun pays ne peut se battre seul ou rester inactif. Ce n'est qu'en conjuguant nos efforts que nous pourrons lutter efficacement contre le changement climatique, protéger l'écosystème et prévenir la prolifération nucléaire afin d'atteindre les Objectifs de développement durable à l'horizon 2030", a souligné le délégué chinois.
Quelque 550 participants représentant 79 pays et 18 organisations internationales participent à cette conférence d'une semaine, la première sur ce sujet organisée par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en coopération avec l'Agence de l'énergie nucléaire de l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Partager

Articles les plus lus