La visite de Xi à Osaka contribue à promouvoir le multilatéralisme, la coopération au sein du G20 et la croissance mondiale (PAPIER GENERAL)

xinhua 2019-06-30 17:43:52
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le président chinois Xi Jinping, qui a participé au sommet du Groupe des vingt principales économies mondiales (G20) avec ses homologues, a effectué une visite de trois jours dans la ville japonaise d'Osaka, qui s'est avérée un succès en ce qu'elle a permis d'élargir le consensus sur la défense du multilatéralisme et de donner une orientation à la fois à la coopération au sein du G20 et à la croissance mondiale.

Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères chinois, a fait ces remarques tout en notant que le 14e sommet du G20 a eu lieu à un moment historique où le chaos et les incertitudes ont amené le monde à un tournant critique. Il a souligné que l'agenda diplomatique serré du président chinois a illustré les efforts continus déployés par la Chine, en tant que grand pays fiable et responsable, pour apporter son aide avec des visions larges et des solutions réalisables.

Selon M. Wang, le discours de M. Xi au sommet du G20 a reçu un accueil positif et les idées de la Chine ont reçu un large soutien. En outre, le monde entier se réjouit de voir que les rencontres du chef de l'Etat chinois avec d'autres dirigeants vont contribuer à forger des relations plus saines entre grands pays, que de nouvelles opportunités se présenteront avec les nouvelles mesures que M. Xi a annoncées pour une plus grande ouverture de la Chine, et enfin que M. Xi et le président américain Donald Trump sont convenus que la Chine et les Etats-Unis vont reprendre les négociations commerciales.

UN LARGE CONSENSUS

Lors de sa visite à Osaka, en défendant le multilatéralisme, le président chinois a orienté le dialogue et les discussions en direction de la coopération et de l'inclusivité afin d'obtenir des résultats gagnant-gagnant.

«M. Xi a effectué quatre voyages à l'étranger depuis début juin, établissant un record pour l'histoire de la diplomatie de la République populaire de Chine», a rappelé M. Wang.

Lors de son discours au sommet, M. Xi a présenté une proposition en quatre points, à savoir la recherche des forces motrices de la croissance, l'amélioration de la gouvernance mondiale, l'élimination des goulets d'étranglement du développement et la gestion des différends de manière appropriée.

«Ces propositions ont tracé la voie à suivre pour relever les défis de l'économie mondiale, ce qui est propice à la création d'un plus grand espace pour le développement mondial et d'un meilleur environnement pour la coopération internationale», a noté M. Wang.

«Le sommet du G20 à Osaka a exprimé son soutien au multilatéralisme. Il a été prouvé que défendre et pratiquer le multilatéralisme n'était pas seulement un choix de la Chine, mais un consensus et un souhait de la majorité des pays du monde», a encore déclaré le ministre chinois.

En outre, en marge du sommet du G20, M. Xi a également participé à une réunion des pays du groupe des BRICS, à une réunion des dirigeants chinois et africains, à une réunion entre les dirigeants chinois, russe et indien et à une série de réunions bilatérales.

«Au cours de ces réunions, M. Xi a appelé à déployer davantage d'efforts pour promouvoir une gouvernance mondiale fondée sur le principe de consultation approfondie, de contributions conjointes et de bénéfices partagés, à protéger le système international avec les Nations unies en son centre et le droit international en tant que fondement, à préserver le système commercial multilatéral avec l'Organisation mondiale du commerce en son centre et fondé sur les règles, à promouvoir le multilatéralisme et le libre-échange, à faire progresser la démocratisation des relations internationales et à construire une économie mondiale ouverte», a noté M. Wang.

LA COOPÉRATION, PAS LA CONFRONTATION

«Alors que les droits légitimes et légaux des Chinois ont été mis à mal par une série de mesures unilatérales et protectionnistes prises par les Etats-Unis, la Chine doit adopter les contre-mesures nécessaires», a dit M. Wang.

«Pendant le sommet, à l'invitation de son homologue américain, M. Xi a rencontré le président américain Donald Trump, réitérant la position de la Chine sur les questions fondamentales relatives au développement des relations bilatérales et menant une franche communication sur les grands défis auxquels sont confrontées les deux parties», a ajouté M. Wang.

Résumant les expériences et les leçons des quatre décennies écoulées depuis la création des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis, M. Xi a déclaré que les deux parties avaient tout à gagner de la coopération et tout à perdre de la confrontation, et qu'il vaut mieux la coopération et le dialogue que les frictions et la confrontation.

«Sur les questions impliquant la souveraineté et la dignité de la Chine, Beijing doit préserver ses intérêts fondamentaux», a souligné le président chinois.

Pour sa part, M. Trump a dit qu'il tenait à avoir de bonnes relations avec M. Xi et qu'il était de la plus haute importance pour les deux chefs d'Etat de maintenir des contacts étroits.

En ce qui concerne les frictions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, M. Xi a souligné que l'essence de la coopération économique et commerciale de la Chine et des Etats-Unis se trouvait dans les avantages mutuels et les résultats gagnant-gagnant, et dans le fait que les deux parties devraient finir par trouver une solution mutuellement acceptable à leurs différends par le biais du dialogue et de la consultation sur un pied d'égalité. M. Trump a dit être d'accord avec M. Xi sur ce point.

M. Trump a déclaré que les divergences entre les deux parties dans les domaines de l'économie et du commerce devaient être réglées de façon appropriée, et que les Etats-Unis n'imposeraient pas de nouveaux droits de douane aux importations en provenance de Chine.

«Le consensus le plus important auquel sont parvenus les deux chefs d'Etat est que la Chine et les Etats-Unis sont d'accord pour continuer à faire avancer les relations entre les deux pays, caractérisées par la coordination, la coopération et la stabilité», a dit M. Wang.

«Ils ont annoncé le redémarrage des négociations économiques et commerciales entre les deux pays sur la base de l'égalité et du respect mutuel. Ces consensus importants envoient des signaux positifs à la communauté internationale et aux marchés mondiaux», a dit M. Wang.

«Tant que les deux parties respectent les principes et les consensus établis par les deux chefs d'Etat, adhèrent fermement aux bonnes orientations des liens bilatéraux, développent la coopération sur la base des avantages mutuels, gèrent leurs divergences sur la base du respect mutuel, et règlent correctement tous les problèmes qui existent ou qui sont susceptibles de se poser dans le cadre de relations bilatérales, il existe l'espoir d'un développement durable et constant des relations entre la Chine et les Etats-Unis, et de nouveaux avantages pour les deux peuples ainsi que pour les peuples des autres régions du monde», a dit M. Wang.

L'AVENIR PROMETTEUR DE LA CHINE

Lors du sommet du G20 et de ses rencontres avec d'autres dirigeants mondiaux, M. Xi a expliqué la philosophie de développement de la Chine et ses propositions de coopération.

Selon M. Wang, le président chinois a insisté sur le fait que la Chine est confiante dans la poursuite de sa voie, dans la bonne gestion de ses propres affaires, dans la réalisation d'une coexistence pacifique et d'une coopération gagnant-gagnant avec tous les autres pays, ce qui a permis d'améliorer la compréhension et de renforcer le soutien de ces pays à l'égard de la Chine.

Dans le même temps, M. Xi a invité pendant le sommet toutes les parties intéressées à rejoindre l'initiative «la Ceinture et la Route», amplifiant ainsi les effets positifs du deuxième Forum de «la Ceinture et la Route» pour la coopération internationale.

«M. Xi a également plaidé pour une coopération internationale en matière d'innovation afin que davantage de pays et de personnes en bénéficient», a noté M. Wang.

Selon le ministre des Affaires étrangères chinois, toutes les parties sont optimistes quant aux perspectives de développement de la Chine et estiment que les nouvelles mesures de réforme et d'ouverture annoncées par M. Xi sont sincères et substantielles, et que la coopération de grande qualité pour la mise en œuvre de l'initiative «la Ceinture et la Route» correspond à la tendance de l'époque et aux aspirations des peuples du monde.

«Il a été prouvé une nouvelle fois que la Chine est un moteur de la croissance économique mondiale, qu'elle encourage l'ouverture du monde et fournit un marché majeur permettant aux autres pays d'explorer des opportunités commerciales», a conclu M. Wang.


Partager

Articles les plus lus