L'armée américaine a effectué 28 frappes aériennes en Somalie en 2019

xinhua 2019-04-06 10:06:51
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'armée des États-Unis a affirmé vendredi avoir mené 28 frappes aériennes en Somalie en 2019, contre 47 en 2018 et 35 en 2017, dans le cadre d'efforts accrus pour affaiblir le groupe extrémiste shebab.

Le Commandement américain en Afrique (Africom) a fait savoir que son commandant avait ordonné le passage en revue des frappes aériennes menées en Somalie depuis 2017, en raison d'une récente augmentation des frappes aériennes et de l'intérêt continu manifesté par les groupes de défenses des droits humains et par le Congrès concernant les victimes civiles.

Selon l'Africom, qui effectue ces frappes militaires en coordination avec le gouvernement somalien, cette revue a révélé que deux civils avaient été tués lors d'une frappe aérienne le 1er avril 2018.

"La crédibilité, la transparence et la responsabilité sont fondamentales dans les opérations militaires. Il est d'une importance cruciale que les gens comprennent que nous respectons des critères très stricts et que lorsque nous sommes en faute, nous reconnaissons notre défaillance et nous prenons des mesures en conséquence", a déclaré dans un communiqué le commandant de l'Africom, Thomas D. Waldhauser.

La frappe aérienne d'avril 2018 avait pour but d'affaiblir le groupe terroriste shebab près d'El Burr en Somalie, et elle a également abattu quatre combattants de ce groupe, a souligné M. Waldhauser.

Partager

Articles les plus lus