La Chine et le Cambodge veulent renforcer leur coopération en matière de commerce et d'investissements

2018-10-19 08:02:16
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Chine et le Cambodge sont prêts à étendre leur coopération dans des domaines comme le commerce et les investissements, ont déclaré jeudi les dirigeants des deux pays. 

Cette déclaration a été émise, jeudi à Bruxelles, à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre chinois Li Keqiang et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen.

M. Li se trouve à Bruxelles pour une visite de travail en Belgique, ainsi que pour participer au 12e sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM).  

La Chine souhaite continuer à consolider ses relations traditionnelles d'amitié avec le Cambodge, et approfondir la coopération bilatérale dans divers domaines afin d'apporter davantage de bénéfices concrets aux peuples des deux pays, a indiqué M. Li. 

La Chine continuera également à soutenir le droit du peuple cambodgien à suivre une voie de développement adaptée à sa situation nationale, ainsi que les efforts du Cambodge pour préserver sa stabilité, développer son économie et améliorer le niveau de vie de son peuple, a affirmé M. Li. 

Le Premier ministre chinois a appelé les deux pays à améliorer la synergie entre leurs stratégies de développement respectives et à renforcer leur commerce bilatéral. 

La Chine souhaite continuer à importer les produits agricoles compétitifs du Cambodge, et encourage les entreprises chinoises compétentes à aller investir au Cambodge pour obtenir des résultats mutuellement profitables, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre chinois a également exprimé son soutien au Cambodge pour l'organisation du prochain sommet de l'ASEM. 

De son côté, M. Hun Sen a indiqué que la visite de M. Li au Cambodge, ainsi que son exercice de la co-présidence de la réunion des dirigeants de la Coopération Lancang-Mékong (CLM) au début de l'année, avaient permis d'injecter une énergie nouvelle dans les relations Cambodge-Chine et dans le mécanisme de la CLM. 

Le Cambodge est prêt à travailler de concert avec la Chine pour que les deux pays puissent mieux se soutenir l'un l'autre et améliorer leur coordination dans les affaires internationales et régionales, a-t-il affirmé. 

Le Premier ministre cambodgien a déclaré que son pays était également disposé à élargir sa coopération pratique avec la Chine dans les domaines économique, commercial et agricole, et a invité les entreprises chinoises à venir investir au Cambodge. 

Concernant le prochain sommet de l'ASEM, M. Hun Sen a indiqué que le Cambodge allait améliorer sa communication et sa coordination avec la Chine à cet égard. 

Partager

Articles les plus lus