Le porte-parole de la Télévision centrale de Chine proteste contre la violation des droits et intérêts légitimes faite par le Royaume-Uni à l’encontre du journaliste de la Télévision centrale de Chine

2018-10-01 18:09:30
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le porte-parole de la Télévision centrale de Chine de China Media Group a déclaré le premier octobre que lors d’un congrès annuel du Parti conservateur britannique tenu le 30 septembre à Birmingham, la Commission des droits de l’Homme des conservateurs a organisé une réunion parallèle sur les affaires liées à Hong Kong à laquelle le cerveau du mouvement illégal « Occupy Central » et les éléments sécessionnistes de Hong Kong tels que Dai Yaoting et Luo Guancong ont été invités à participer. La correspondante de Télévision centrale de Chine à Londres, Kong Linlin, a été empêchée d’exprimer librement son point de vue et a fait l’objet de violences physiques lorsqu’elle posait des questions et faisait des déclarations.

 

Selon le porte-parole de la Télévision centrale de Chine, il est tout à fait inacceptable qu’une telle affaire s’est produite en plein jour au Royaume-Uni qui se vante toujours de la liberté d’opinion, nous protestons fermement contre la violation des droits et intérêts légitimes à l’encontre du journaliste chinois en plein jour et exhortons les organisateurs de la réunion à présenter leurs excuses auprès de Kong Linlin et la police britannique à mieux protéger les droits et intérêts légitimes de la journaliste concernée. 

Partager

Articles les plus lus