La coopération entre les banques chinoise et sud-africaine contribue au développement en Afrique du Sud-French

La coopération entre les banques chinoise et sud-africaine contribue au développement en Afrique du Sud

RCI 2018-07-24 20:39:08
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

A la veille de la visite d’Etat du président chinois Xi Jinping en Afrique du Sud, un média sud-africain a publié un article en indiquant que selon les statistiques, le nombre d’investissement direct chinois en Afrique du Sud a déjà dépassé 10,2 milliards de dollars, ce qui a créé de nombreux emplois sur place et a contribué au développement économique en Afrique du Sud. Une grande série d’entreprises chinoises ont investi dans ce pays et remporté de grands succès, en écrivant des histoires splendides sur les bénéfices réciproques, le gagnant-gagnant et le développement commun entre les deux pays. La banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) est parmi ces entreprises, qui ont investi des fonds dans la banque de Standard de l’Afrique du Sud en 2008. La collaboration entre ces deux banques a fourni un grand soutien au financement d’une dizaine de projets importants de l’infrastructure en Afrique du Sud et en Afrique en général, et a donné également un soutien financier et de services à l’industrialisation dans cette région.

Avec son capital, la banque de Standard est la plus grande banque locale en Afrique du Sud. En 2008, la banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) a acheté 20% d’actions de cette banque sud-africaine avec un montant de 5,5 milliards de dollars en devenant ainsi le premier grand actionnaire de cette banque. Ainsi s’est démarrée la coopération entre ces deux banques en fournissant le soutien financier et les services aux entreprises chinoises et africaines. Wang Lubin, représentant de ICBC en Afrique nous présente:

 « Durant les 10 ans, de l’an 2008 jusqu’à maintenant, ICBC et la banque de Standard ont fourni des financements pour 35 grands projets dans 13 pays, avec un levier des investissements chinois d’environ 20 milliards de dollars. C’est une grande contribution aux échanges et au développement sino-africain.»

A part des soutiens aux projets d’infrastructures et aux grands projets en Afrique du Sud ou même en Afrique, ICBC et la banque de Standard ont collaboré pour fournir les services financiers diversifiés aux entreprises de fabrications locales. Wang Lubin, représentant de ICBC en Afrique nous explique :

 « Le récent exemple est notre collaboration avec la Banque de Standard pour organiser les meilleures entreprises locales à participer à l’Expo d’import internationale de Chine (CIIE). ICBC collabore avec cette banque sud-africaine tout en profitant de leur grand réseau de clients en Afrique, sélectionne les meilleures entreprises les plus représentatives pour qu’on puisse présenter leurs meilleurs produits en Chine, afin de promouvoir leur exportation en Chine et le développement de leurs affaires internationales.»

Le président du conseil d’administration d’ICBC Yi Huiman,

Le président du conseil d’administration d’ICBC Yi Huiman,

Selon le projet de coopération financière sino-africaine qui fait partie des « Dix grands projets de Coopération» entre la Chine et l’Afrique, avancés par le président chinois Xi Jinping lors du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine, la partie chinoise va élargir avec les pays africains l’envergure des services de règlement en RMB et de l’échange en monnaie locale, encourager les institutions financières chinoises à installer plus de succursales en Afrique, et élargir la coopération financière avec les pays africains, afin de fournir les soutiens et services financiers pour l’industrialisation et la modernisation en Afrique. Selon Yi Huiman, président du conseil d’administration d’ICBC, améliorer la coopération avec la banque de Standard est la voie à choisir pour le futur développement de cette banque chinoise :

 « Pour les gouvernements, les peuples, les banques et les entreprises des deux pays, cette coopération apporte des résultats gagnant-gagnant. Donc, c’est une collaboration qui contribue au bien-être des peuples des deux pays. C’est également une voie que nous devons suivre au cours de la mondialisation.»

Le CEO de la banque de Standard de l’Afrique du Sud Sim Tshabalala

Le CEO de la banque de Standard de l’Afrique du Sud Sim Tshabalala

En parlant de l’avenir, le CEO de la banque de Standard de l’Afrique du Sud Sim Tshabalala a indiqué qu’ils continueraient à soutenir la demande de financement des entreprises chinoises et sud-africaines pour que la collaboration financière entre les deux pays puisse faire bénéficier plus d’entreprises et de peuples des deux pays :

 « A présent, dans le commerce entre l’Afrique du Sud et la Chine, l’Afrique du Sud possède une balance favorable. Cependant, nous exportons principalement des minerais. Nous espérons pouvoir élever le niveau de fabrication dans notre pays et créer plus d’emplois. Par exemple, nous pourrons profiter de l’opportunité de la transformation et de l’optimisation industrielles en Chine afin qu’on puisse attirer plus d’industries de fabrication chinoises en Afrique du Sud, ce qui est bénéfique pour les deux parties.»

Partager

Articles les plus lus