L'ambassadeur de Chine au Sénégal : la première visite du président Xi en Afrique de l’Ouest revêt une importance majeure

RCI 2018-07-20 15:01:56
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'ambassadeur de Chine au Sénégal : la première visite du président Xi en Afrique de l’Ouest revêt une importance majeure

Sur invitation du président sénégalais Macky Sall, le président chinois Xi Jinping effectuera une visite d’Etat au Sénégal du 21 au 22 juillet. Il s’agit de sa première visite en Afrique de l’Ouest. A la veille de cette visite, M. Zhang Xun, ambassadeur de Chine au Sénégal, a présenté aux journalistes chinois basés à Dakar cette visite et fait un bilan des relations bilatérales.

Selon l’ambassadeur de Chine, le Sénégal est la première étape de la tournée en Afrique du président chinois, cela montre l’importance qu’accordent le président Xi et le gouvernement chinois aux relations sino-sénégalaises. Cette visite aura une portée historique pour les relations bilatérales et plus largement pour les relations Chine-Afrique.

M. Zhang Xun a souligné les quatre objectifs que la partie chinoise s’est fixée pour cette visite. « Premièrement, renforcer les relations politiques et la confiance mutuelle. Les deux pays se soutiendront plus fermement sur les questions d’intérêt vital et de préoccupations communes. Deuxièmement, promouvoir les coopérations gagnant-gagnant afin que leurs résultats servent les peuples des deux pays et leur développement national respectif. Troisièmement, favoriser la coordination des deux pays dans les affaires internationales. Quatrièmement, faire des relations sino-sénégalaises un exemple des relations Chine-Afrique de l’Ouest et pousser conjointement les relations Chine-Afrique vers un développement élargi et équilibré. »  

Ces dernières années, les coopérations entre la Chine et le Sénégal se concrétisent, avec des programmes réalisés et d’autres en bonne voie de l’être. Le Théâtre national et le musée des civilisations noires, deux projets clé en main ont déjà été remis au gouvernement sénégalais. La partie chinoise a pris en charge les travaux de rénovation de 11 stades. Les travaux du stade national de lutte sont achevés et seront remis au Sénégal. Les travaux de plusieurs autoroutes financées par la Chine, dont celle reliant Thiès et Touba et du pont de Foundiougne avancent.     

Entre 2012 et 2017, la Chine a participé aux financements de divers programmes au Sénégal, dont le Plan Sénégal Emergent (PSE), plus grand bénéficiaire avec 88,5% du montant total de 1 000 milliards de francs CFA (1,8 milliard de dollars). La Chine est ainsi devenue le pays le plus important en termes de source de financement au PSE. Selon l’ambassadeur de Chine, l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » et le PSE ont des objectifs communs, offrant des synergies entre les deux pays. « Les dirigeants sénégalais ont manifesté à maintes reprises leur volonté de s’engager dans l’initiative chinoise », a fait remarquer M. Zhang Xun, avant d’ajouter qu’ils sont extrêmement intéressés par « l’expérience de la lutte contre la pauvreté et la bonne gouvernance des autorités chinoises. »

Le Sénégal est un pays d’importance majeure de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest et du continent africain. Pays hôte du comité d’orientation du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique), le Sénégal est très présent dans les instances internationales dont le Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Pour l’ambassadeur de Chine au Sénégal, les deux pays partagent des points de vue sur de nombreuses questions régionales et internationales, de vastes perspectives s’offrent à eux dans le futur. Les deux parties renforceront les consultations à tous les niveaux. « Dans les organisations comme les Nations unies et le G20, les deux pays s’entraident et essayeront de parler d’une seule et même voix afin de mieux défendre les intérêts des pays en voie de développement. »  

Lors de la visite du président chinois au Sénégal, les deux pays discuteront de leur partenariat stratégique global, du prochain sommet de Beijing du Forum de Coopération Chine-Afrique et d’autres dossiers régionaux et internationaux. Les deux chefs d’Etat seront les témoins de la signature d’accords et de programmes de coopération sur place.

Partager

Articles les plus lus