La Chine et l'Allemagne conviennent de s'opposer ensemble au protectionnisme

xinhua 2018-07-10 08:47:45
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Chine et l'Allemagne conviennent de s'opposer ensemble au protectionnisme

La Chine et l'Allemagne sont convenues lundi de s'opposer sans équivoque au protectionnisme et de défendre un système de libre-échange basé sur des règles multilatérales, afin de promouvoir une croissance économique mondiale forte, durable et équilibrée. 
Le Premier ministre chinois Li Keqiang et la chancelière allemande Angela Merkel ont tenu ces propos à Berlin, où ils coprésidaient la cinquième édition des consultations intergouvernementales entre les deux pays. 
Les deux parties sont convenues d'approfondir leur coopération dans les domaines de la finance et de l'économie, d'exploiter au maximum leur mécanisme de dialogue financier à haut niveau, ainsi que divers autres mécanismes, de renforcer leur communication en matière de politique macroéconomique, et de construire des plateformes de financement relatives aux marchés bilatéraux et aux marchés tiers. 
L'Allemagne apprécie les nouvelles mesures prises par la Chine pour ouvrir ses marchés financiers, et la Chine soutient quant à elle la construction du centre financier de Francfort, et la mise en place d'un marché du renminbi à l'étranger. 

La Chine et l'Allemagne conviennent de s'opposer ensemble au protectionnisme

Les deux pays se sont mis d'accord pour promouvoir la coopération bilatérale en matière d'économie, de commerce et d'investissement, protéger ensemble le libre-échange, défendre un marché international basé sur des règles claires et équitables, et assouplir l'accès aux marchés. 
La Chine est disposée à discuter avec la partie allemande d'une exploration conjointe des marchés tiers, et l'Allemagne est disposée à exploiter au maximum ses propres atouts pour travailler avec la Chine sur le développement de l'industrie 4.0. 
Les deux gouvernements ont convenu qu'il leur fallait construire une plateforme de coopération pour les entreprises de deux pays, et mettre en place un environnement plus favorable aux affaires. 
La Chine a invité l'Allemagne à prendre part à la première Exposition internationale de l'importation de Chine, et l'a encouragée à renforcer ses investissements en Chine. Beijing a également encouragé les entreprises allemandes à investir et à ouvrir des usines dans les régions centre et ouest de la Chine. 
Les deux parties ont déclaré qu'il leur fallait suivre les tendances actuelles, exploiter au mieux la complémentarité de leurs industries, et renforcer leur coopération dans les industries émergentes telles que la numérisation, la conduite autonome, l'intelligence artificielle et les véhicules basés sur les nouvelles énergies. 
Elles sont convenues de renforcer l'innovation dans les domaines scientifique et technologique, et d'exploiter au maximum le potentiel de la transition numérique dans le secteur agricole.
Les deux parties se sont engagées à contribuer ensemble à la résolution des problèmes mondiaux, en renforçant leur coopération dans des domaines tels que la gouvernance environnementale, les économies d'énergie, la préservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique.
Les deux pays vont élargir leurs échanges humains, et faire face ensemble aux questions liées au vieillissement de la population. 
Il s'agit de la première série de consultations gouvernementales depuis que les deux pays se sont dotés de nouveaux gouvernements en mars dernier, a souligné le Premier ministre chinois, ajoutant qu'il était essentiel de promouvoir et de planifier une coopération dans tous les domaines entre la Chine et l'Allemagne.
Au cours de l'édition 2018 du Forum de Boao pour l'Asie, le président chinois Xi Jinping a clairement signifié que la Chine souhaiterait élargir son ouverture au monde extérieur, a rappelé M. Li, ajoutant que la Chine aimerait continuer à partager avec l'Allemagne les immenses bénéfices qu'apporteront ces nouvelles mesures d'ouverture. 
La Chine traite les entreprises chinoises et les entreprises étrangères implantées sur son territoire de manière équitable, et a l'intention de renforcer sa protection de la propriété intellectuelle, a-t-il précisé. 

La Chine et l'Allemagne conviennent de s'opposer ensemble au protectionnisme

Il a également espéré que le marché allemand restera ouvert aux entreprises chinoises, et travaillera à mettre en place un environnement d'affaires amical et juste à leur intention. 
L'Allemagne et la Chine coopèrent de manière étroite et étendue, a quant à elle indiqué la chancelière allemande, soulignant qu'il existe pas moins de 70 mécanismes de dialogue entre les deux pays, ce qui atteste de la profondeur et de l'étendue de leur coopération bilatérale. 
Au vu de la situation internationale actuelle, l'Allemagne est prête à travailler de concert avec la Chine pour renforcer l'ouverture et la coopération, ainsi que pour envoyer au monde un message ferme en montrant que les deux parties continueront à défendre le multilatéralisme et à faciliter la coopération internationale, a déclaré Mme Merkel. 
L'Allemagne s'oppose aux guerres commerciales, et est en faveur d'un système de libre-échange basé sur des règles claires, a-t-elle souligné. 
Elle a également annoncé que la Chine et l'Allemagne allaient signer un protocole d'entente sur la coopération en matière de conduite autonome, ce qui constitue un tournant crucial dans leur coopération dans le domaine automobile. 
Après ces consultations, M. Li et Mme Merkel ont assisté ensemble à la signature d'une série de documents de coopération bilatérale dans des domaines tels que l'agriculture, l'éducation, les soins de santé, l'industrie chimique, les télécommunications, l'industrie automobile et la conduite autonome.

La Chine et l'Allemagne conviennent de s'opposer ensemble au protectionnisme


Partager

Articles les plus lus