Le PDG de Starbucks présente ses excuses pour une arrestation raciste

xinhua 2018-04-16 15:35:14
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le PDG de Starbucks Kevin Johnson a présenté ses excuses dans un communiqué de presse publié dimanche pour une récente arrestation raciste dans l'un de ses cafés, qui a provoqué une manifestation dans la rue et un tollé sur les réseaux sociaux.
Deux hommes noirs participaient jeudi à une réunion d'affaires dans un café Starbucks à Philadelphie, dans l'Etat de Pennsylvanie, mais ont été arrêtés du fait qu'ils n'ont commandé aucune boisson.
Le préfet de police de Philadelphie, Richard Ross, a confirmé que des employés de Starbucks avaient appelé le numéro d'urgence 911 en expliquant que deux hommes noirs étaient entrés sans permission et refusaient de quitter les lieux. Ils ont été arrêtés et ont finalement été libérés huit heures plus tard.
Kevin Johnson a présenté dimanche ses "excuses à ces deux hommes qui ont été arrêtés", affirmant que "Starbucks s'oppose fermement à la discrimination et au délit de faciès" et décrivant l'incident comme "une situation décourageante" et l'arrestation comme "une issue répréhensible".
Il a ajouté que l'entreprise "a immédiatement lancé une enquête intégrale sur les pratiques [de nos employés]", précisant que Starbucks travaillera avec des experts extérieurs et des figures communautaires pour comprendre et améliorer leur pratiques.
Le maire de Philadelphie, Jim Kenney, a déclaré samedi qu'il était "navré de voir Philadelphie faire les gros titres pour un incident qui [...] semble illustrer à quoi ressemble la discrimination raciale en 2018", selon des médias locaux. 

Partager

Articles les plus lus