L'UE continuera à soutenir la Grèce face au défi des réfugiés, selon un Commissaire européen

xinhua 2018-04-13 13:01:08
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'UE continuera à soutenir la Grèce face au défi des réfugiés, selon un Commissaire européen

L'Union européenne (UE) continuera à soutenir la Grèce, l'Italie et divers autres pays se trouvant en première ligne du problème posé par l'afflux de réfugiés, a déclaré jeudi lors d'une visite en Grèce Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen chargé de la Migration, des Affaires intérieures et de la Citoyenneté.
"Le défi auquel la Grèce est confronté est un défi commun à toute l'UE. La Commission européenne est prête à continuer à soutenir la Grèce. L'EU doit rester solidaire de la Grèce et de l'Italie", a-t-il affirmé durant une visite du camp de réfugiés de Ritsona, à 86 km au nord d'Athènes. 
Ce camp, créé il y a deux ans au plus fort de la crise des réfugiés, héberge maintenant quelque 650 personnes. Il est considéré comme un centre d'accueil modèle, où les familles ne sont plus logées dans des tentes, mais dans des maisons en préfabriqués. 
"Les choses ont beaucoup changé depuis trois ans. La situation a changé. Beaucoup de progrès ont été accomplis, mais ce n'est pas le moment de ralentir", a déclaré M. Avramopoulos dans une déclaration diffusée par la chaîne nationale grecque ERT. 
Plus d'un million de réfugiés et de migrants sont arrivés en Grèce via les côtes turques depuis 2015, fuyant les zones de conflit et la pauvreté extrême. 

L'UE continuera à soutenir la Grèce face au défi des réfugiés, selon un Commissaire européen

Plus de 60 000 migrants et réfugiés sont restés bloqués en Grèce depuis la fermeture des frontières le long de la route entre les Balkans et l'Europe centrale, en février 2016, et depuis l'accord UE-Turquie, qui vise à freiner les flux dans la mer Egée. 
Les conditions de vie dans les dizaines d'autres camps et installations d'hébergement à travers la Grèce se sont améliorées, selon les autorités locales et les responsables de l'UE. Mais de nombreux problèmes persistent dans certains secteurs sensibles des îles du nord de la mer Egée, qui accueillent encore des dizaines de nouveaux arrivants par jour. 
Au cours des trois dernières semaines, le nombre moyen de nouveaux arrivants sur les côtes grecques a doublé, passant à environ 120 par jour, a souligné Dimitris Vitsas, ministre grec de la Politique migratoire. 
M. Vitsas a accompagné M. Avramopoulos au cours de sa visite à Ritsona et dans la ville voisine de Livadeia, où des familles de réfugiés sont logées dans des maisons, en vertu d'un programme d'hébergement financé par l'UE. 

Environ 1,5 milliard d'euros (1,85 milliard de dollars américains) ont été alloués à la Grèce depuis le début de la crise, a indiqué le Commissaire européen. 

Partager

Articles les plus lus