Les ministres africains appellent à exploiter la technologie spatiale pour renforcer la sécurité et le développement

xinhua 2018-02-13 22:21:46
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat
Les ministres africains ont appelé mardi à appliquer les technologies spatiales de manière stratégique afin d'apporter une solution durable aux problèmes récurrents du continent tels que la pauvreté, les conflits, les maladies et les chocs climatiques.
Les ministres et experts de l'éducation supérieure et des TIC participant au Forum spatial international organisé à Nairobi ont souligné le potentiel des sciences spatiales pour transformer la vie des communautés du continent.
Dans ses remarques d'ouverture, Raychelle Omamo, secrétaire kenyane à la Défense, a déclaré qu'un secteur spatial solide était important pour éliminer les problèmes socioéconomiques, sanitaires et environnementaux de l'Afrique.
"Les Etats africains doivent faire face à une myriade de problèmes dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la distribution d'eau potable et des services de santé, de la création d'emplois et de l'industrialisation", a souligné Mme Omamo.
Des dizaines de décideurs politiques et de scientifiques participant au forum spatial à Nairobi devraient adopter une stratégie continentale pour redynamiser la croissance de cette science.
Mme Omamo a révélé que le Kenya avait emprunté les meilleures pratiques de pionniers africains des sciences spatiales, tels que l'Afrique du Sud, le Nigeria, l'Algérie et le Soudan, pour donner naissance à un secteur indigène des technologies spatiales.
Valanathan Munsami, président du groupe de travail de l'Union Africaine (UA) sur l'espace, a déclaré que la croissance d'un secteur spatial formidable sur le continent dépend de la volonté politique, des liens entre l'industrie et les universités et des formations disponibles.
Il a appelé les pays africains à exploiter les capacités des technologies spatiales pour accroître la résilience des communautés locales en proie aux impacts négatifs du changement climatique, tels que les sécheresses récurrentes. 

Partager

Articles les plus lus