Signature d'un accord de cessez-le-feu entre le gouvernement birman et deux groupes éthniques armés

xinhua 2018-02-13 22:18:07
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le gouvernement birman et deux groupes ethniques armés, le Nouveau Parti de l'Etat môn (NMSP) et l'Union démocratique de Lahu (LDU), ont signé mardi à Naypyidaw un accord de cessez-le-feu national, portant à 10 le nombre de signataires.
L'accord avait déjà été signé par huit groupes armés le 15 octobre 2015.
Lors de la cérémonie de signature, la conseillère d'Etat, Aung San Suu Kyi, également présidente du Centre pour la paix et la réconciliation de la Nation, a souhaité la bienvenue aux groupes armés, soulignant que la signature de l'accord marque non pas la fin du processus de paix, mais son commencement ainsi que le début du dialogue politique et de la diminution des conflits armés. Seul le dialogue permettra de résoudre les questions politiques, a-t-elle insisté.
A cette occasion, Aung San Suu Kyi a invité les groupes armés non signataires à participer aux négociations politiques dans le cadre du futur programme de pourparlers du gouvernement.
Membres du Conseil fédéral des nationalités unies (UNFC), le NMSP et le LDU sont les deux premiers groupes armés à signer l'accord sous le gouvernement actuel, dirigé par la Ligne nationale pour la démocratie (LND).
Les deux nouveaux signataires participeront à la troisième édition de la Conférence de paix de Panglong du XXIe siècle. 

Partager

Articles les plus lus