L'Assemblée des Nations unies sur l'environnement s'achève par des promesses de mettre fin à la pollution

xinhua 2017-12-07 05:33:26
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'Assemblée des Nations unies sur l'environnement s'achève par des promesses de mettre fin à la pollution

La troisième session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement (ANUE) s'est achevée mercredi à Nairobi par des promesses des dirigeants présents de mettre fin à la pollution pour assurer un environnement propre.
Plus de 4.000 chefs d'État, ministres, chefs d'entreprises, responsables de l'ONU, représentants de la société civile, militants et célébrités ont assisté à ce sommet de trois jours, et ils ont également convenu d'une série de résolutions et de promesses pour améliorer la vie de milliards de personnes dans le monde en améliorant la propreté de l'air, des sols et de l'eau.
"Toute menace pour notre environnement, notre santé, notre économie, notre sécurité, notre bien-être et notre survie doit être stoppée immédiatement", a déclaré le président sortant de l'ANUE, Edgar Gutierrez-Espeleta, dans son discours de clôture.
"Avec les promesses que nous avons faites ici, nous envoyons un message fort pour dire que nous écouterons la science, changerons la manière   dont nous consommons et produisons, et lutterons contre la pollution sous toutes ses formes dans le monde entier", a déclaré Edgar Gutierrez-Espeleta, également ministre de l'Environnement et de l'Énergie du Costa Rica.
L'Assemblée a observé que lutter contre la pollution permettrait aux pays de contribuer au   développement durable en luttant contre la pauvreté, en améliorant la santé, en créant des emplois décents et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
Les participants ont exprimé leur engagement à travailler avec les dirigeants politiques, les scientifiques, le secteur privé et la société civile pour assurer une planète débarrassée de la pollution.

L'Assemblée des Nations unies sur l'environnement s'achève par des promesses de mettre fin à la pollution

L'Assemblée s'est également engagée à poursuivre le respect des principes de Rio en matière   d'environnement et de développement dans ses efforts pour rendre l'environnement plus propre.
Erik Solheim, directeur du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) a déclaré que l'assemblée avait placé la lutte contre la pollution en haute position dans l'ordre du jour politique mondial.
"Nous avons une longue lutte devant nous, mais ce sommet a montré qu'il y avait un réel appétit de changements positifs importants. Cela ne concerne pas que l'ONU et les gouvernements", a dit M. Solheim.
Les ministres de l'Environnement ont pour la première fois publié une déclaration appelant la communauté internationale à honorer ses engagements pour empêcher, atténuer et gérer la   pollution de l'air, du sol, des étendues d'eau douce et des océans, car cette pollution nuit à la santé, aux sociétés, aux écosystèmes, aux économies et à la sécurité.
Les ministres ont également adopté 13 résolutions non contraignantes et trois décisions, pour lutter contre les déchets marins et les microplastiques, éviter et réduire la pollution de l'air, réduire   l'empoisonnement au plomb liée aux peintures et batteries, protéger les écosystèmes hydriques contre la pollution, lutter contre la pollution des sols,   et gérer la pollution dans les zones victimes de conflits et du terrorisme.
L'Assemblée a également appelé à agir contre les conflits armés et le terrorisme, qui endommagent l'environnement et sapent les succès du développement durable tout en menaçant la santé des personnes et des écosystèmes.
Les participants ont également convenu de prendre des mesures sérieuses pour la préservation de l'environnement afin de mieux gérer les sols, les forêts, la biodiversité et sa réduction, les tempêtes de sable et de poussière et les feux de forêt de plus en plus nombreux.

Partager

Articles les plus lus