Quatre entreprises françaises seraient concernées par les falsifications de Kobe Steel

xinhua 2017-10-13 20:30:53
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Quatre entreprises françaises, Airbus, Renault, PSA et Valeo, seraient concernées par les falsifications de certificats de conformité délivrés à ses clients par le sidérurgiste japonais Kobe Steel, ont rapporté plusieurs médias français ce vendredi.
Sur près de 200 entreprises auxquelles Kobe Steel a reconnu dimanche dernier, avoir livré de l'aluminium ou du cuivre dont les spécifications techniques ont été falsifiées, 30 sont étrangères soulignent plusieurs médias français.
Le groupe sidérurgique japonais a plus récemment révélé que de faux certificats de conformité avaient aussi été délivrés, depuis 2011, pour des poudres de fer et des matériaux utilisés dans la fabrication de puces électroniques comme le rapporte le quotidien économique français Les Échos.
"Airbus ne procure pas directement de matériaux à Kobe Steel. Nous évaluons actuellement la situation de notre chaîne d'approvisionnement et mettrons en œuvre des mesures si nécessaire" a déclaré un porte-parole du constructeur aéronautique français interrogé par Xinhua.
Parmi les autres entreprises étrangères concernées figureraient les américains Tesla, General Electric et General Motors, le sud-coréen Hyundai et l'allemand Daimler.

Share

Articles les plus lus