Dali de Shaanxi : la renaissance des terres salines et alcalines

RCI 2018-09-26 20:45:14
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

2 Une vaste zone humide à Dali (photographe : Zhang Jingpan)

  Une vaste zone humide à Dali (photographe : Zhang Jingpan)

Dans la province du Shaanxi, le Fleuve jaune nourrit, du nord au sud, trois villes et 13 bourgs dont le bourg de Dali de la ville de Weinan.

Depuis l’époque néolithique, bénéficiaire du Fleuve jaune, Dali possèdait déjà son agriculture particulière. Jusqu’à présent, l’agriculture occupe encore une place importante dans son économie. Cependant, les produits agricoles dérivés de l'irrigation de ce fleuve ont causé des problèmes dans ces terres – la salinisation.

Le village Xiaopo du bourg a au total 15 000 mu de terres cultivées (1 mu = 1/15 ha) dont deux tiers ont été salinisées. Le sécrétaire du Comité du Parti du village Xue Anquan a qualifié la situation de l’époque comme ceci : « on cultive sur tout le champ et récolte que la moitié».

Il y a 20 ans, pour sauver ces terres, Xue Anquan avait rassemblé les villagois afin de creuser le canal d’irrigation et de cultiver des jujubiers.

Xue Anquan a mis 5 ans à creuser une dizaine de canal en amenant de l’eau de la rivière Luo pour régler le problème d’irrigation sans gagner un sou.

C’est depuis la vente de ses jujubes Dongzao (jujube d’hiver) que la situation commence à changer. Auparavant, il cultivait des jujubes Xuezao et Lizao qui n’avaient pas assez de rentabilité. Ensuite, il greffa les champs de jujubier de 600 mu avec l'espèce de jujube Dongzao qui se vend très bien sur le marché.

3 Le parc de zone humide de Chaoyi (photographe : Zhang Jingpan)

  Le parc de zone humide de Chaoyi (photographe : Zhang Jingpan)

Depuis, la culture des jujubiers sur la terre saline et alcaline du village Xiaopo s’est bien développée. En 2013, avec le soutien du gouvernement, Dali a construit un parc géré par la coopérative et exploité respectivement par les villagois. L’industrie des jujubes du village Xiaopo s’étend sur chaque chaîne, telles que le stock, la logistique et la vente. Les jujubes Dongzao cultivés sur cette terre saline et alcaline sont très sucrés et nutritifs avec une peau fine et une pulpe croquante. Maintenant, le village Xiaopo est nommé comme « le premier village des jujubes Dongzao de Chine ».

Au sud du village Xiaopo, à 10km, se situe le parc de zone humide de Chaoyi. Il y a 5 ans, c’était une zone qui empestait d'une mauvaise odeur. En décembre 2013, le bourg Dali a décidé de créer un parc de zone humide et ce terrain bas commence à réapparaître au public avec un lac limpide.

Dali a irrigé les 15 000 mu de terres saline et alcaline aux alentours de la zone humide avec de l’eau venant de la rivière Luo. En seulement 3 ans d’aménagement, le parc de zone humide de Chaoyi a déjà pris sa forme et la superficie de la zone d’eau a augmenté de 2 800 mu à plus de 8000 mu.

La salinisation est un problème inévitable pour le développement économique et social du bourg Dali qui se situe aux rives du Fleuve jaune. Ces dernières années, Dali a dévelopé une agriculture spécifique, une industrie de nouveau modèle et le service moderne, a promu l’optimisation de la structure industrielle et a réussi à surmonter l’obstacle du problème de la salinisation. Le développement de Dali est entré dans une nouvelle phase « gagant-gagnant» où il protège l’environnement écologique tout en développant son économie.

1 Les jujubes Dongzao de Dali (photographe : Zhang Jingpan)

  Les jujubes Dongzao de Dali (photographe : Zhang Jingpan)


Partager

Articles les plus lus