Le stade historique de Los Angeles sera rebaptisé United Airlines Memorial Coliseum

xinhua 2018-02-01 08:57:05
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

(Photo d'archives:VCG)

(Photo d'archives:VCG)

Le stade Los Angeles Memorial Coliseum, qui a accueilli deux Jeux olympiques et accueillera ses troisièmes jeux en 2028, sera officiellement rebaptisé "United Airlines Memorial Coliseum" en août 2019.

Lors d'une cérémonie tenue lundi matin, l'Université de Californie du Sud (USC), qui gère le site depuis 95 ans, a annoncé avoir conclu un accord de dénomination avec United Airlines, qui soutiendra la rénovation de ce stade historique.

En vertu d'un bail de 98 ans signé en 1923 entre l'USC et la ville de Los Angeles, le comté et l'Etat de Californie, l'USC jouit de droits de dénomination qui serviront à financer la restauration.

Lancé il y a 15 ans, le projet de renomination, d'un montant de 69 millions de dollars, fait partie d'un plan de 270 millions de dollars visant à restaurer le stade et à moderniser ses installations. Les travaux devraient être achevés à temps pour le match d'ouverture de la saison à domicile de l'équipe de football américain Trojans de l'USC en août 2019.

Les nouveaux plans prévoient une réduction de la capacité d'accueil de 93.607 sièges à 77.500 places environ. Tous les sièges seront remplacés, et de nouveaux systèmes d'éclairage et concessions seront ajoutés. En outre, une nouvelle aile sur le côté sud comportera des suites et une salle de presse.

Le stade Los Angeles Memorial Coliseum, inauguré en 1923 en hommage aux anciens combattants de la Première Guerre mondiale, a accueilli plus de 118 millions de visiteurs venus assister à plus de 4.500 événements, notamment deux Jeux olympiques, deux Super Bowls, une Série mondiale de baseball et une messe papale.

Le stade emblématique accueillera les cérémonies d'ouverture et de clôture ainsi que les épreuves des Jeux olympiques de 2028. Aujourd'hui, il abrite l'équipe de football américain de l'USC et, à titre temporaire, celle des Los Angeles Rams, qui retrouvera son stade à Inglewood en 2020.

Partager

Articles les plus lus