L'industrie du sport: une mine d'or pour la Chine

chinaorg 2017-12-07 10:33:05
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'industrie du sport: une mine d'or pour la Chine

Lors des World Winter Sports (Beijing) Expo,Un jeune homme expérimente le ski(photo:dfic/chenxiaogen)

Le soutien de grands investisseurs

Zhong Bingshu, présisent de l'Université du sport de Beijing a déclaré à l'agence Xinhua que d'importants capitaux sont investis dans l'industrie du sport locale, « particulièrement dans l'organisation d'événements et la mise en place de partenariats avec des clubs sportifs connus ».

Alisports est probablement l'exemple le plus parlant de cette diversification. Créé en 2015 par le groupe Alibaba en coopération avec Sina Corporation et Yunfeng Capital, Alisports a pour objectif de promouvoir l'économie du sport internationale à grande échelle au moyen du marketing numérique. Cette branche d'Alibaba se charge notamment de la mise en place d'événements, des droits d'auteur, des supports de communication, du développement commercial et de la billetterie. Pour éveiller l'intérêt des jeunes et des adeptes du sport et les encourager à s'investir, Alisports se fait le relai de compétitions pour amateurs à travers certains services d'Alibaba, notamment Youku, Tudou et Sina Weibo.

« Le sport en Chine est fortement lié au secteur de l'entraînement », a affirmé Simon Chadwick, professeur spécialisé dans l'entreprise sportive à l'université de Salford lors d'un entretien avec la BBC. « Le commerce électronique et les entreprises numériques comme Alibaba ont besoin d'un contenu et le sport est exactement ce qu'il leur faut. »

D'autres entreprises comme Tencent et Wanda investissent également dans le champ de l'entraînement sportif. Alors que la première garantie les droits de retransmission en direct de cinq des plus grandes compétitions de football européennes en Chine, entre autres, la League des Champions, le géant de l'immobilier Wanda Group a établi un partenariat exclusif de sponsoring international avec la Fédération internationale de basketball (FIBA), qui inclut la vente des droits de licence et des droits de commercialisation, sur une période couvrant quatre mondiaux, soit jusqu'à 2033.

« Si la Chine réussit à réaliser les objectifs fixés par la directive émise par le Conseil des affaires d'état, elle deviendra numéro 1 dans le secteur de l'industrie du sport, un secteur qui pourrait générer plus de 10 millions d'emplois, a déclaré Wang Jianlin. Le groupe Wanda est déterminé à investir d'avantage dans l'industrie du sport, une industrie qui, j'en suis certain, est rentable pour la Chine. »

En pleine expansion, l'industrie du sport en Chine attire de plus en plus d'investisseurs nationaux et étrangers qui souhaitent placer leurs capitaux. Si les choses se maintiennent telles quelles, il est certain que la « mine d'or » produira très vite d'importants bénéfices, autant pour les Chinois que pour le reste du monde.


HomePrev12Total 2 pages

Partager

Articles les plus lus