Amélioration et développement considérable de la condition éducative au Tibet

2017-09-25 16:33:29
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Amélioration et développement considérable de la condition éducative au Tibet

L’école primaire de Xigazê

Ces dernières années, le gouvernement central et le gouvernement de la région autonome du Tibet s’engagent continuellement à s’investir dans l’éducation. La condition des bâtiments scolaires s’améliore évidemment, le corps professoral continue d’être renforcé. La qualité de l’enseignement s’élève ainsi sur une grande échelle. Toute la région généralise l’enseignement gratuit du préscolaire au second cycle du secondaire, il dure 15 ans.

Amélioration et développement considérable de la condition éducative au Tibet

La salle de classe de l'école

 L’école primaire de la ville Xigazê est la plus grande école primaire de la ville. Il y a 40 classes en total, y compris plus de 2 000 élèves. Deux ans auparavant, le terrain de sports, grand et plat, avait été construit avec l’investissement de plus de 4 millions de yuans. Mis à part les bâtiments scolaires et des bureaux, il y a un bâtiment spécial de molarité, les enfants aiment y aller. Ce bâtiment est comme un musée, où l’on organise des activités ludiques, tels que des séances de lecture à la bibliothèque, des imprégnations à la culture, des travaux manuels etc. C’est le lieu où les élèves font la classe de molarité, la classe d’esthétique et des activités extra-scolaires. Dans le bâtiment, il y a beaucoup d’expositions, les formes sont diverses, telle que l’exposition de la culture chinoise, l’exposition de l’ancienne architecture chinoise, l’exposition des opéras chinois, l’exposition de la vie écologiste, l’exposition des cultures multi-ethniques, l’exposition des vêtements, des musiques et des histoires tibétaines ; l’exposition aérospatiale etc. On y développe non seulement les thèmes sur les sciences de la nature et les sciences humaines, mais aussi sur les cultures de l’ethnie tibétaine et des Hans.

Amélioration et développement considérable de la condition éducative au Tibet

La salle pour organiser des activités ludiques dans le bâtiment spécial de molarité

La majorité des élèves dans l’école est tibétaine. Parmi les 40 classes, les 6 sont des classes en mandarin. Selon Tashi Sonam, directeur de l’école primaire de Xigazê, la seule différence entre les classes en langue tibétaine et les classes en mandarin est la création des cours en langue tibétaine. Pour les élèves tibétains, les cours en langue tibétaine sont obligatoires.

 Tashi Sonam : « Aujourd’hui, le gouvernement central accorde une grande importance à la transmission des cultures ethniques et traditionnelles. Il faut les transmettre aux nouvelles générations. D’abord, c’est la langue tibétaine, puis des traditions, des patrimoines cultures immatériels. Il faut expliquer ces connaissances.»

Amélioration et développement considérable de la condition éducative au Tibet

Tashi Sonam, directeur de l’école primaire de Xigazê

 L’école offre non seulement l’opportunité d’apprendre le tibétain aux élèves tibétains, mais aussi aux élèves qui s’intéressent à la langue tibétaine.

 Tashi Sonam :« Les gens s’intègrent dans la grande famille au Tibet, ils souhaitent apprendre un peu de tibétain, les mots courants. Nous créons juste les cours des langues orales tibétaines. Les classes en mandarin commencent à apprendre les expressions courantes et quand ils auront davantage d’intérêt, nous allons considérer si on va mélanger les classes en mandarin et en langue tibétaine ou non. La plupart des régions de Tibet sont les zones de minorité ethnique, la communication et l’intégration sont les meilleures façons de renforcer l’union ethnique. On pourra aussi essayer de créer des classes d’intégration. »

123MoreTotal 3 pagesNext

Share

Articles les plus lus