Commentaire : La Chine tiendra ses engagements dans l’approfondissement de la réforme et de l’ouverture

RCI 2019-01-25 21:15:13
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Cela fait deux ans depuis que le président chinois Xi Jinping a souligné l’importance de la mondialisation économique lors du Forum économique mondial de 2017. Deux ans après, c’est au tour du vice-président chinois Wang Qishan d’indiquer lors de la session 2019 du même, que la mondialisation économique est un choix inévitable de l’histoire. Pour résoudre les problèmes suscités au cours de ce processus, le choix de la Chine est de mettre le développement en priorité, d’approfondir la réforme et de faire avancer l’ouverture extérieure. Ces théories s’inscrivent dans la droite ligne du discours de Xi Jinping prononcé lors du Forum de Davos 2017, et montre la clairvoyance profonde et la réaction subtile de la Chine sur la situation internationale actuelle.

La société humaine entre actuellement à l’ère de la quatrième révolution industrielle, alors que la globalisation économique pénètre à l’ère 4.0. Cette mutation nécessite la mise en valeur de nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, la voiture sans pilote et l’Internet des Objets avec une attitude plus ouverte. Il s’agira également de résoudre en commun les défis liés au déséquilibre du développement et à l’écart des revenus, tout en explorant les opportunités de la mondialisation 4.0.

La riche expérience que possède la Chine dans ce domaine mérite de servir d’inspirations à d’autres pays du monde. Grâce à la réforme et l’ouverture lancée il y a 40 ans, la Chine est à ce jour la deuxième économie mondiale et le premier pays en termes d’industrie manufacturière et d’exportations. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le président Xi Jinping a conduit le peuple chinois à résoudre les problèmes autrefois insolubles. Par exemple, de la réforme de l’armée et la restructuration de l’appareil gouvernemental, à la réduction des impôts et droits en passant par l’organisation de la première exposition internationale d’Importation, la Chine tient ses promesses dans la réforme et l’ouverture.

Selon Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial, la contribution chinoise à la croissance économique mondiale depuis 40 ans montre que la réforme et l’ouverture reste la meilleure recette pour la voie de la prospérité.

Dans le contexte actuel marqué par l’érection des barrières commerciales et d’investissements et des défis soulevés par l’unilatéralisme, le protectionnisme le populisme, la réponse chinoise consiste à lancer la réforme à plus grande dimension, à s’ouvrir davantage au monde, et à édifier une structure globale de la quatrième révolution industrielle avec un horizon de destin commun de l’humanité.

Pour réaliser cet objectif, la Chine formule six propositions: sauvegarder la ligne de tolérance de la sécurité de toute l’humanité; équilibrer les intérêts des pays, notamment ceux des pays émergents et en voie de développement; respecter la souveraineté des pays et ne pas intervenir dans les affaires intérieures d’autres pays; insister sur le multilatéralisme; sauvegarder l’équité et la justice sociales; et améliorer l’environnement politique pour promouvoir la prospérité et la stabilité sociale.

Ces six propositions sont une continuation et une évolution des recommandations formulées par Xi Jinping lors du Forum de Davos de 2017. Au Forum 2019 de Davos, la Chine a évoqué à plusieurs reprises la notion de «règles» et a souligné l’importance de la réforme structurelle et des relations entre l’équité et l’efficacité. Ce qui prouve à suffisance que la Chine s’inspirera de règles, normes et systèmes d’administration internationaux avancés et fera avancer la modernisation du système et de capacité de gouvernance du pays.

Basés sur les mesures et effets concrets chinois dans l’approfondissement de la réforme et l’élargissement de l’ouverture depuis le 18e Congrès du PCC, on a toutes les bonnes raisons de croire que la Chine tiendra ses engagements.

Partager

Articles les plus lus