« J'adore le Hu Lu Si. Je ne peux pas vivre sans en jouer. »

2017-09-25 10:21:43
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

« J'adore le Hu Lu Si. Je ne peux pas vivre sans en jouer. »

« J'adore le Hu Lu Si. Je ne peux pas vivre sans en jouer. »

Hulusi est un instrument à vent à anche libre de la culture Dai, il est composé d'une calebasse et des tubes de bambou. Cet instrument est populaire dans le sud-ouest de la Chine, dans la province Yun Nan mais est connu dans tout le pays.

Pour la composition de Hulusi, on peut voir qu'il y'a deux parties, une calebasse et trois tubes, parmi lesquels, le central, le plus long tube comporte des trous ; et des ces derniers née la musique. Dans certains Hulusi, le tube central peut se détacher du reste pour se transformer en une flute traversière.

Dans la province du Yun nan, chez l'ethnie Dai, beaucoup de gens locaux peuvent jouer cet instrument. Pour Gen Cong guo, le gardien de cette tradition d' Hulusi, un amour au départ difficile est né entre lui et l'instrument musical depuis ses 8 ans.

« Le premier jour où j'ai appris à jouer au hulusi, mes doigts avaient été endommagés. J'étais très déçu. Je ne voulais pas continuer à apprendre à jouer cet instrument. Pourtant, mon professeur, qui est aussi mon oncle, était très strict avec moi. Je peux dire que c'est grâce à lui que je n'ai jamais abandonné la pratique. »

L'oncle de M. Gen Cong guo est M. Gen De quan, nommé « le père du Hu Lu Si », il a tout donné de sa vie afin de développer la renommée du Hu lusi ainsi que sa carrière. Il donne des cours et joue à des concerts partout dans le monde, tel que les Etat-Unis, la Suisse, le Japon, la corée du sud etc.

Actuellement, en Chine, Gen Cong guo, représente le gardien de cette tradition autour de l'instrument Hulusi. En 1999, il a commencé à apprendre à jouer à cet instrument dans un Conservatoire et petit-à –petit, il a trouvé que le Hulusi était comme une partie intégrante dans sa personnalité, selon lui.

"J'adore le Hu Lu Si. Je ne peux pas vivre sans en jouer. Aujourd'hui, je voudrais populariser cet instrument. C'est globalement mon travail. Le Hu Lu Si est très important en Chine."

Share

Articles les plus lus