Zhang Jincan est son bar DDC

2017-09-25 10:18:07
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Zhang Jincan est son bar DDC

Zhang Jincan est son bar DDC

Le bar DDC s'est ouvert en juillet 2014, son patron se nomme M. Zhang Jincan. Le bar DDC est un Live House en Chine. Le terme Live House désigne une salle de concert japonaise, sorte de club de musique où des artistes se produisent en public. Le plus souvent, ce terme se réfère à de petites salles, qui peuvent également être des bars, où se produisent tout particulièrement des artistes de rock, de jazz, de blues, ou de musique folk.

M. Zhang, est diplômé de l'Université de technologies de Chine, et pendant ses études universitaires, il n'évoluait qu'au milieu de la technologie et des ordinateurs, mais dès qu'il eut finit ses études, M. Zhang a choisi de travailler dans le domaine musical. Toutefois, il estime qu'il a trouvé goût à la musique grâce à ses études scientifiques, cela a pu l'aider pour la création, la fonction, ainsi que la gestion pour ce bar, le bar DDC.

Pour chaque groupe qui va monter sur la scène du bar DDC, M. Zhang doit se consacrer à la préparation et aussi à la recherche pour ce groupe, jusqu'à aujourd'hui, les groupes étrangers qui donnent des concerts dans son bar viennent des 5 continents.

« Beaucoup de musiciens qui donnent des concerts dans le bar DDC viennent le plus souvent de l'Algérie, de la Tunisie, de l'Israël, de l'Egypte, du Yémen, et aussi d'autres pays d'Afrique et d'Europe. Je fais de la recherche pour ces musiciens, tout ce qui touche à la culture, à l'histoire de ces pays, et au final on peut trouver tous ces phénomènes qu'on pourrait montrer au public à travers leurs musiques. »

Contrairement aux autres bars de Live House, M. Zhang élargit énormément la connexion avec son site internet.

« En fait, je veux utiliser ces opportunités qu'offre Internet pour la gestion de mon bar. Ce travail n'est pas une nouvelle idée, j'utilise l'internet pour les services du bar, Online To Offline, en anglais, Internet m'a beaucoup aidé dans la gestion de mon bar. »

« Ouvert, polybasique, indépendant, international », est la devise principale de DDC. M. Zhang dirige plus de 10 employés pour donner les meilleurs services aux groupes musicaux.

« Le travail de DDC est parfait, nous travaillons pour planifier le live, les créa des affiches, la traduction du concepteur, la communication, etc. A part ça, on procède aussi aux prises de vues photos ou vidéos pour ces musiciens. On espère que ce que l'on fait, leur sera d'un grand apport. La relation entre le DDC et les musiciens, c'est comme une coopération durable, c'est une relation agréable, ce n'est pas seulement pour l'argent. »

De plus en plus de musiciens se produisent au DDC. Selon les statistiques, en 2016, le DDC a présenté 310 concerts, organisé 383 activités, 783 groupes sont passés dans ce bar sous différents styles comprenant le rock, Hip-hop, Jazz, Drums, etc.

Durant ces dernières années, beaucoup de Live house ont été ouverts en Chine, mais, la plupart a mal fonctionné, selon de M. Zhang Jincan, chaque bar doit avoir son propre style.

« Auparavant il y'en avait qui se montraient sceptiques par rapport à ma gestion, je ne suis pas un bon patron ou un patron qui n'innove pas disaient-ils. Pour moi, je travaille sous mon propre style. Même sous des difficultés ou des échecs, je continuerai de faire des essais, je veux continuer de faire des choses pour innover. Tout ce que je fais, c'est pour le live, pour les concerts. Pour moi, le plus important n'est pas de gagner de l'argent, on doit faire prospérer le « bouche à oreille' »pour la popularité des musiciens, réaliser des partenariats gagnant- gagnant avec ces derniers. »

En deux ans, le bar DDC a accueilli beaucoup de monde, de 10 spectateurs à plus de 400, le nombre de billets annuels est déjà passé à 1 millions. Pour le futur de son bar, M. Zhang Jin Can est confiant.

Zhang Jincan est son bar DDC

Zhang Jincan est son bar DDC


Share

Articles les plus lus