Alibaba à l'assaut de la première place du marché de la livraison de plats

quotidien du peuple 2018-03-01 09:50:06
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

(Photo:dfic)

(Photo:dfic)

Apres que Bloomberg ait annoncé le 26 février la possible acquisition d'Ele.me, le plus grand fournisseur de livraison de nourriture par part de marché par Alibaba Group Holding Ltd, le géant du commerce en ligne est susceptible de prendre le dessus dans la lucrative activité de la restauration en ligne à hors ligne.

A la date de mai 2017, Alibaba détenait 23% d'Ele.me. La valeur de la startup est aujourd'hui estimée à environ 9,5 milliards de dollars, mais on ne sait pas combien Alibaba versera aux autres actionnaires d'Ele.me, y compris le moteur de recherche Baidu Inc.

Alibaba, Ele.me et Baidu ont tous refusé de faire le moindre commentaire.

L'acquisition potentielle intensifierait la concurrence entre Ele.me et Meituan Dianping, soutenue par Tencent Holdings Ltd. Selon la société de conseil Analysys, le duo réunissait 94% du secteur de la livraison de plats, qui pesait pas moins de 67,7 milliards de yuans (10,7 milliards de dollars) à la fin de 2017.

«Cet accord va d'abord et avant tout étendre l'utilisation d'Alipay», a déclaré Li Chengdong, un investisseur chevronné dans le domaine de la technologie chinoise qui fut aussi stratège dans la société de commerce électronique JD.

«En réponse à cet investissement, Tencent devrait verser plus de ressources dans Meituan Dianping, offrant un avantage à ce dernier», a-t-il ajouté.

Ele.me dirige une véritable armée de coursiers montés sur une très visible flotte de motocyclettes bleues faisant la navette dans toute la Chine.

L'accord supposé améliorerait les capacités d'Alibaba dans la livraison du «dernier kilomètre», une pierre angulaire de la logistique pour mettre en œuvre la stratégie dite «New Retail», lancée par le fondateur Jack Ma pour mieux intégrer les ressources commerciales en ligne et hors ligne.

«Parce qu'Alibaba ne possède pas d'actifs de livraison ou d'inventaire, l'inclusion d'Ele.me renforcerait et complèterait ses capacités logistiques», a souligné Chen Liteng, analyste adjoint au Centre de recherche en commerce électronique de Chine, ajoutant que les tâches de livraison de Hema Supermarket, le supermarché O2O phare d'Alibaba qui revendique un délai de livraison de 30 minutes dans un rayon de trois kilomètres, sont également susceptibles d'être traitées à l'avenir par la flotte d'Ele.me.

Steven Zhu, un analyste de la société d'études de marché Pacific Epoch, estime quant à lui que bien que l'accord puisse nuire aux marges, il y a toutefois beaucoup de synergies qu'Alibaba peut exploiter, en particulier avec son service d'évaluation gastronomique local Koubei.

Pour M. Li, qui a prédit une «intégration approfondie» entre Ele.me et Koubei, le modèle ressemblerait à la composition de Meituan et Dianping, qui fut le résultat d'une fusion entre un livreur de plats et d'un site d'évaluation populaire.

Partager

Articles les plus lus