Le marché chinois des drones commerciaux devrait atteindre 7,69 milliards d'euros d'ici 2020

chinaorg 2017-12-25 14:15:28
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

(Photo d'archives)

(Photo d'archives)

La Chine a publié de nouvelles directives sur l'industrie des véhicules aériens sans pilote (unmanned aerial vehicles, UAV), estimant que la valeur marchande de ce secteur augmentera de 40% en moyenne d'une année sur l'autre pour atteindre 60 milliards de yuans (environ 7,69 milliards d'euros) d'ici 2020.

Par ailleurs, selon les directives du ministère de l'Industrie et des technologies de l'information, la valeur de marché de cette industrie devrait tripler, pour atteindre 180 milliards de yuans (23 milliards d'euros) d'ici 2025.

Cette estimation est beaucoup plus élevée qu'une prévision figurant dans un rapport d'iResearch publié l'année dernière, pour lequel le marché global des UAV, communément connus sous le nom de drones, pourrait atteindre 75 milliards de yuans (9,61 milliards d'euros) d'ici 2025 en Chine.

L'industrie manufacturière de drones chinoise s'est rapidement développée ces dernières années grâce à l'utilisation intensive de ce genre d'engins dans des domaines comme l'arpentage et la cartographie, mais aussi du fait d'une consommation individuelle croissante.

Le ministère a souligné que la Chine joue un rôle de premier plan dans le monde dans la fabrication de produits UAV destinés aux consommateurs.

Aux termes des directives, à l'avenir, le ministère encouragera une gestion nationale unifiée de l'industrie, renforcera son avantage concurrentiel et apportera son appui à la promotion de plusieurs grands fabricants de drones d'ici 2020.

Cependant, bien que l'utilisation croissante de drones dans l'agriculture, la surveillance de l'environnement et le divertissement du public soit une bonne chose, des drones civils ont menacé la sécurité de l'aviation civile à plusieurs reprises.

Ainsi, fin avril, quatre drones ont volé illégalement au-dessus de l'aéroport international Shuangliu de Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), avec pour conséquence que 58 vols ont été contraints d'atterrir dans des aéroports alternatifs, 4 ont du rebrousser chemin, et beaucoup d'autres ont tout simplement été annulés.

Depuis le 1er juin, la Chine exige que les drones civils pesant plus de 250 grammes soient enregistrés sous de vrais noms, pour améliorer la sécurité de l'aviation civile. L'enregistrement des drones civils est une pratique internationale courante.

Partager

Articles les plus lus