Le marché immobilier de la Chine devrait ralentir en 2018

quotidien du peuple 2017-12-07 09:42:10
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Photo d'archives

Photo d'archives

Selon un rapport de recherche annuel publié le 5 décembre, le marché de l'immobilier en Chine pourrait connaître un coup de froid en 2018, du fait d'un ralentissement possible de la croissance de l'investissement immobilier, de la valeur des ventes immobilières et des prix des logements.

« En général, cette courte période de reprise sur le marché immobilier touche à sa fin. Une nouvelle période de correction et de ralentissement va émerger l'année prochaine », a souligné le rapport de l'Académie nationale de stratégie économique à l'Académie chinoise des sciences sociales (CASS).

Selon le rapport annuel sur le développement du marché du logement en Chine, le marché immobilier local devrait rester stable l'année prochaine s'il n'y a pas de choc politique majeur.

La valeur des ventes des biens immobiliers résidentiels commerciaux diminuera considérablement d'ici 2018, et les stocks de logements se réduiront encore, bien qu'à un rythme plus lent, a encore précisé le rapport.

Parallèlement, la tendance au ralentissement de la hausse des prix des logements devrait se poursuivre de manière régulière, tandis que la croissance de l'investissement immobilier pourrait être légèrement inférieure à celle de cette année.

Toujours selon le rapport de la CASS, les performances du marché du logement dans différentes villes pourraient différer, avec un effet d'interaction décalé entre les villes.

Depuis la fin de l'année dernière, des douzaines de gouvernements locaux ont adopté ou étendu des restrictions sur les achats de logements et ont augmenté le minimum de l'acompte requis pour une hypothèque.

Le marché de l'immobilier a également été refroidi par des conditions de liquidité relativement tendues alors que le gouvernement a décidé de contenir l'effet de levier et le risque dans le système financier.

Parallèlement, les dernières données de la Banque populaire de Chine ont montré que les prêts au secteur immobilier ont continué de croître à un rythme plus lent, avec des prêts en hausse de 22,8% à 31 100 milliards de Yuans (4 700 milliards de Dollars) à la fin septembre, soit 1,4 point de pourcentage de moins par rapport au taux observé à la fin de juin.

Le rapport a également prédit un boom dans le marché des biens locatifs et du leasing pour l'année prochaine sur la base de mesures de relance, en particulier dans les villes de premier et de second rang.

« C'est un marché prometteur qui attend d'être développé, avec une valeur potentielle de marché totalisant des milliards de yuans », a souligné le rapport.

Néanmoins, selon la CASS, malgré une perspective stable, des incertitudes demeurent dans le secteur immobilier du pays, notamment les risques d'éclatement de la bulle immobilière, d'une bulle plus importante et d'une reprise de la spéculation.

Partager

Articles les plus lus