Emirates pourrait acheter 30 nouveaux Airbus A380

quotidien du peuple 2017-11-10 15:15:40
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Emirates pourrait acheter 30 nouveaux Airbus A380

Airbus travaille avec Emirates, le plus gros acheteur de son A380, sur un contrat de suivi qui apportera un soulagement bienvenu à un programme en panne de commandes, car les transporteurs choisissent des avions plus petits et plus économes en carburant.

Les deux parties cherchent actuellement à se rapprocher à temps pour le Dubai Air Show, qui débute le 12 novembre, a annoncé à Hambourg le président d'Emirates, le cheikh Ahmed Ben Saïd Al Maktoum, avant de prendre livraison de son 100e A380. Le directeur général d'Airbus, Tom Enders, fait tous ses efforts pour soutenir le programme en difficulté, déclarant que l'A380 resterait en production pendant une autre décennie et qu'il existe d'autres perspectives de ventes pour les clients du Moyen-Orient et d'Asie.

« J'espère que nous serons en mesure de le faire » à temps pour le show aérien biennal dans la ville natale d'Emirates », a déclaré Sheikh Ahmed aux journalistes. « Il s'agit vraiment du travail entre les deux équipes dont nous parlons aujourd'hui. Il y a des discussions », mais les négociations contractuelles « prennent beaucoup de temps et coûtent cher ». L'Airbus A380, qui est l'avion le plus grand et le plus cher du constructeur européen à 436,9 millions de Dollars, est devenu difficile à vendre pour l'entreprise. Emirates représente le seul client important pour ce double-pont, avec 142 des 317 commandes nettes de l'avion, la compagnie aérienne l'utilisant comme navire amiral. La plupart des autres clients, tels que British Airways, Lufthansa ou Air France, n'ont fait de l'avion qu'une sous-catégorie de leurs flottes.

Bloomberg a rapporté en juin qu'Airbus travaillait pour obtenir une commande complémentaire de 20 avions, ce qui porterait le carnet de commandes total d'Emirates à plus de la moitié du total de l'A380. En juin, Airbus a dévoilé son « A380plus », caractérisé par une consommation moindre de carburant, dans le but de rendre le mastodonte de 550 places plus attrayant. « Pour Emirates, l'A380 a été un succès », a déclaré le sheikh Al Maktoum. « Nous restons attachés au programme et travaillerons étroitement avec Airbus et nos partenaires pour améliorer continuellement notre produit A380 ». Airbus a réduit sa production du superjumbo au cours des dernières années pour s'adapter au ralentissement du flux des commandes, passant de 28 livraisons en 2016 à seulement 8 par an à partir de 2019. Cette évolution est identique aux difficultés de Boeing pour vendre la dernière version de ses 747-8 Jumbo, qui a enregistré une demande encore plus faible que l'A380.

Le Dubai Air Show est le lieu de prédilection des principaux transporteurs du Moyen-Orient pour passer des commandes. Outre Emirates, Etihad Airways et Qatar Airways exploitent également l'avion. Emirates a à plusieurs reprises complété son carnet de commandes. Signe de l'importance de cette relation, l'avionneur franco-allemand a envoyé ses plus hauts dirigeants lors de la cérémonie de livraison de Hambourg, dont le chef des ventes sortant John Leahy, qui quittera Airbus à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine. John Leahy, qui a accumulé plus de 15 500 commandes d'avions d'une valeur de 1 700 milliards de Dollars à des prix catalogue au cours des deux dernières décennies en tant que vendeur principal, pourrait faire du contrat final d'Emirates le couronnement de sa carrière. « Je ne suis pas sûr que John prendra sa retraite sans une autre commande importante d'A380 », a déclaré le PDG d'Enders à Hambourg.

Partager

Articles les plus lus