Les pays concernés par l’Initiative “Ceinture et Route” s’engagent à renforcer leurs coopérations cinématographiques

2018-06-16 22:32:03
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Les pays concernés par l’Initiative “Ceinture et Route” s’engagent à renforcer leurs coopérations cinématographiques

Les pays concernés par l’Initiative “Ceinture et Route” s’engagent à renforcer leurs coopérations cinématographiques

Photo par Wei Juexiao

Samedi 16 juin, à la première journée du 21e festival international du Film de Shanghai, 31 représentants des festivals du film en provenance de 29 pays ont signé le mémorandum qui marque la fondation officielle de l’Alliance des Festivals du Film entre les pays concernés par l’Initiative “Ceinture et Route”.

L’initiative “Ceinture et Route”, lancé en 2013, a pour objectif de non seulement renforcer les coopérations économiques et commerciales entre les pays concernés, mais aussi accroître les échanges sociaux et culturels. Le cinéma, en tant que l’une des formes artistiques les plus populaires, propose une fenêtre à découvrir la culture et la société des pays du monde. La signature vise donc à approfondir les coopérations culturelles et cinématographiques entre ces pays, plus précisément dans l’échange des films, la co-production, les invités pour les forums thématiques et le master class.

Tudor Giurgiu, président du Festival international du Film de Transilvania de la Roumanie, a salué la fondation de l’Alliance des Festivals du Film des pays concernés par l’Initiative “Ceinture et Route”. “Les directeurs des festivals n’ont pas beaucoup d’occasions pour se rencontrer et partager leurs opinions sur l’organisation du festival. Pour moi, ce qui est significatif, c’est que cette alliance constitue un pont reliant l’Europe et l’Asie et m’a permis de rencontrer les collègues chinois, malaisiens et nouvelle-zélandais”, a affirmé M. Giurgiu.

Pour Tudor Giurgiu, la fondation de l’alliance entre ces festivals internationaux du film débute les échanges pour le futur. “J’ai l’idée de créer une unité qui porte sur les films chinois au Festival international du Film de Transilvania. J’espère que cette idée devienne la réalité avec le travail commun avec les collègues du Festival de Shanghai”, a souhaité le président du plus important festival du film de la Roumanie.

Selon lui, grâce au traité de co-production signé entre la Chine et la Roumanie il y a deux ans, les échanges cinématographiques se sont multipliés. “J’espère que plus de projets de co-production se concrétisent entre les deux pays, parce que la Chine et la Roumanie disposent toutes deux de grands potentiels en matière de production du cinéma.

La signature de l’accord donne aussi le coup d’envoi à l’ouverture officielle de la Semaine du film des pays le long de la Nouvelle  “Ceinture et Route”. Au programme, la projection des films, le gala du cinéma, des tables rondes et un pavillon destiné aux pays le long de la Nouvelle Route de la Soie terrestre et maritime dans le but de présenter la variété des films de ces pays.


Partager

Articles les plus lus