Entretien entre Xi Jinping et Emmanuel Macron

2019-11-06 22:48:13
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Après leur entretien à Shanghai le 5 novembre, le président chinois Xi Jinping et son homologue français Emmanuel Macron ont eu leur entretien formel le 6 novembre à Beijing. Le même jour, les deux pays ont rendu public le «Plan d’action des relations Chine-France» et la «Proposition de Beijing sur la protection de la biodiversité et contre le changement climatique Chine-France» et ont signé des accords de coopération dans de nombreux domaines tels que l’aérospatiale et l’aéronautique, l’énergie nucléaire, la gestion des cas urgents, le patrimoine culturel, l’agriculture, l’industrie, la protection naturelle, la finance et la coopération tripartite. Xi Jinping a souligné que dans la situation actuelle, la Chine et la France doivent renforcer leur communication stratégique, endosser davantage de responsabilités en tant que grands pays.

En mars de cette année, Xi Jinping a effectué une visite d’Etat en France. Et l’actuelle visite d’Emmanuel Macron en Chine a permis de réaliser une visite mutuelle entre les deux chefs d’Etat à l’occasion du 55eanniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, prouvant la «particularité» des relations sino-françaises.

Xi Jinping a dit : « Aujourd’hui, le monde se trouve confronté à une situation marquée par de grands changements, jamais connus depuis un siècle. La Chine et la France, en tant que membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU et pays représentants des civilisations orientale et occidentale, doivent endosser davantage de responsabilités en tant que grand pays. Je souhaite, ensemble avec vous, faire accéder le partenariat stratégique global sino-français à un nouveau palier en maintenant sa place au premier rang des relations entre grands pays.»

A l’heure actuelle, les relations sino-françaises se développent vigoureusement. Les réacteurs EPR de Taishan 1 et 2 ont été construits et mis en service, ce qui constitue un exemple réussi pour la construction de centrales nucléaires de troisième génération dans le monde. Les deux pays ont publié une liste portant sur la deuxième phase des projets de coopération industrielle. Le gouvernement chinois vient d’émettre 4 milliards d'euros d'obligations souveraines à Paris. La Chine et la France ont achevé les négociations sur le protocole sur l’indication géographique protégée.

Xi Jinping a, par ailleurs, indiqué que la Chine souhaitait, avec la France, se focaliser sur six objectifs en vue de promouvoir les échanges et la coopération globaux et approfondis et réaliser davantage de progrès palpables. Il a souligné que les deux parties doivent raffermir et renforcer leur confiance politique, faire progresser la coopération sur de grands projets, élargir l’ouverture du marché, les commerces et les investissements dans les deux sens, élever le niveau de la libéralisation et la facilitation du commerce et de l’investissement, préserver en commun les règles du marché et les règles d’une concurrence équitable, promouvoir la mise en œuvre commune de l’initiative la Ceinture et la Route et sa connexion avec la stratégie d’interconnexion eurasiatique de l’UE, approfondir l’innovation et la coopération pour réaliser le développement durable, promouvoir les échanges et l’enrichissement mutuels des civilisations en bien organisant «l’Année culturelle et touristique sino-française de 2021» et intensifier la coopération dans les musées et la protection du patrimoine culturel.

Xi Jinping a déclaré que la Chine s’apprête à renforcer, avec la France, la coopération dans le cadre de l’ONU et du G20 et à préserver le système international avec l’ONU pour centre, l’ordre mondial avec le droit international pour base, le système commercial multilatéral avec comme pierre angulaire, les règles de l’OMC. Nous devons promouvoir la réforme de l’OMC pour orienter son développement vers une direction correcte, en protégeant les droits et intérêts des pays en développement en particulier.

Pour sa part, Macron a approuvé les points de vue exprimés par le président Xi. Il a déclaré que les entreprises françaises souhaitaient vivement saisir les opportunités offertes par l’élargissement de l’ouverture de la Chine pour entrer dans le marché chinois, élargir les exportations des produits agricoles vers la Chine, renforcer la coopération avec la Chine dans des domaines traditionnels, tout en élargissant la coopération dans l’innovation scientifique et technique et financière. La partie française souhaite promouvoir la connexion entre l’initiative la Ceinture et la Route et la stratégie susmentionnée de l’UE. Les deux parties doivent préserver le multilatéralisme et renforcer la communication et la coordination stratégique dans la lutte contre le terrorisme et le problème nucléaire iranien et promouvoir la réforme de l’OMC.

Partager

Articles les plus lus