Xi Jinping appelle la France et l’Europe à ouvrir leurs portes aux investisseurs chinois

RCI 2019-11-06 22:17:47
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le président chinois Xi Jinping et son homologue français Emmanuel Macron ont assisté, ce mercredi 6 novembre, à la cérémonie de clôture du Sommet économique Chine-France. Xi Jinping a déclaré que la porte de la Chine était toujours ouverte au monde et qu’il espérait que les portes de la France et de l'Europe le soient aussi d’une manière impartiale pour les investisseurs chinois

Cette année marque le 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France. En mars dernier, le président chinois Xi Jinping a effectué une visite d’Etat en France, au cours de laquelle les deux chefs d'État ont décidé à l'unanimité de renforcer l'intégration des intérêts industriels entre les deux parties et de mettre en place un partenariat stratégique global plus solide, stable et dynamique. Au cours des sept derniers mois, les deux pays ont eu de multiples échanges dans divers domaines et à différents niveaux. Le volume des échanges commerciaux a atteint 37,25 milliards de dollars et les investissements croisés ont augmenté de 700 millions de dollars. Le 6 novembre, lors de la cérémonie de clôture du Sommet économique sino-français, Xi Jinping a souligné que la Chine tenait à l'ouverture du pays et poursuivait une stratégie de l’ouverture caractérisée par l’avantage réciproque. Selon M.Xi, cette nouvelle forme d’ouverture de la Chine renforcera les liens internes et externes du développement et profitera aux autres pays et peuples, tout en assurant son propre développement.

Le président Xi: «Pour les milieux d'affaires français et européens, le développement de la Chine constitue une excellente opportunité. La porte de la Chine est toujours ouverte au monde et on espère que celles de la France et de l'Europe les seront également pour les investisseurs chinois. Cela, d’une manière impartiale».

Xi Jinping a souligné que la Chine traite toujours les relations Chine-UE d'un point de vue stratégique et que son pays était disposé à collaborer avec la France et l'Europe pour défendre fermement le système commercial multilatéral, lutter contre le protectionnisme et l'unilatéralisme, et créer un environnement politique libre et ouvert en matière de commerce et d'investissement et donner une impulsion à la croissance économique mondiale.

Le président Xi: «Nous devons rester fidèles à l’attitude ouverte et indulgente et sur la base des concepts ouvert, intégral et écologique, tout en nous adaptant aux normes et règles acceptables par la communauté internationale, en vue de réaliser les objectifs de haut standard, du bien-être de la population et de la soutenabilité et réaliser la mise en œuvre commune de l’initiative ‘la Ceinture et la Route’. Nous devons élargir l’innovation, renforcer la connexion des programmes de développement chinois et français, créer un environnement d’affaires ouvert dans les deux sens et basé sur une concurrence équitable, faire rayonner le potentiel de la coopération et favoriser les points forts de la coopération. Nous devons endosser les responsabilités en tant que grand pays et conjuguer des efforts pour résoudre le problème du déficit dans la gouvernance mondiale, préserver le multilatéralisme en vue de faire face, main dans la main, aux défis internationaux et construire la communauté de destin pour l’humanité.»

Bien avant ce Sommet économique Chine-France, les deux chefs d’Etat ont participé, le 5 novembre, à la cérémonie d’ouverture de la 2e Exposition internationale d’Importation de la Chine et ont visité les zones d’exposition de leurs pays. Emmanuel Macron, qui effectue sa première visite à Shanghai, a déclaré: «Shanghai m’émerveille et j’y constate l’ouverture et l’avenir de la Chine». Parlant de l’ouverture, lors de sa participation à la clôture du Sommet économique sino-français, Macron a déclaré, encore une fois, que la partie française appréciait l’ouverture de la Chine. M. Macron dit être convaincu que cette ouverture offrira d’importantes opportunités aux divers pays du monde, dont la France. Pour lui, la France et l’Europe doivent ouvrir leurs marchés à la Chine en accueillant ses entreprises et en leur offrant un bon environnement d’affaire basé sur la concurrence équitable. Il a indiqué que la France et la Chine, ainsi que l’Europe et la Chine doivent renforcer leur coopération et coordination dans la lutte contre le changement climatique, la réforme de l’Organisation mondiale du Commerce, et militer en faveur du maintien du système commercial multilatéral.

Partager

Articles les plus lus