Les initiatives de la Chine dirigent le nouveau développement en Eurasie

2019-06-11 16:44:25
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le président chinois Xi Jinping entamera prochainement une série de visites en Asie centrale. Le Sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) et le Sommet de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) seront au centre du programme. Sur ces deux plates-formes multilatérales de plus en plus influentes qui regroupent de nombreux voisins de la Chine en Eurasie, les nouvelles idées qui seront formulées par Xi Jinping attirent beaucoup d’attention. Nous ferons maintenant une rétrospective sur les initiatives essentielles proposées par le président Xi lors des sommets précédents.


Les initiatives de la Chine dirigent le nouveau développement en Eurasie

2013 : Préconiser la coopération et les efforts pour se renforcer

En 2013, Xi Jinping a participé pour la première fois au Sommet de l’OCS. Le dirigeant chinois a proposé un certain nombre d’initiatives de coopération telles que la création de la Banque de développement de l’OCS et du Club de l’énergie et la négociation d’accords de facilitation du commerce et de l’investissement. Il a appelé toutes les parties à faire rayonner l’«Esprit de Shanghai» et à promouvoir le développement commun :

«Renforcer constamment la confiance mutuelle entre les Etats membres, mener une coopération mutuellement bénéfique sur la base de l’égalité, de la consultation, de la compréhension mutuelle et des concessions réciproques, s’adapter au courant de l’époque caractérisée par la paix et le développement et répondre aux intérêts et aux aspirations des populations de tous les Etats membres.»

2014: Appeler à cultiver le sens de communauté de destin et de communauté d’intérêt

L’année 2014 marquait une période critique pour le développement de l’Organisation de Coopération de Shanghai. Xi Jinping a suggéré que toutes les parties cultivent le sens de communauté de destin et de communauté d’intérêt, et promeuvent le développement de l’OCS en vue d’un mécanisme perfectionné, d’une coopération plus globale, d’une meilleure coordination et d’une plus grande ouverture au monde extérieur:

«Insister sur le maintien de la sécurité et de la stabilité de la région;

Insister sur la réalisation du développement commun et de la prospérité partagée;

Insister sur la promotion de la compréhension mutuelle des peuples;

Insister sur l’intensification des échanges et de la coopération avec l’extérieur.»


2015: Que l’«Esprit de Shanghai» s’enracine plus profondément dans le cœur des gens

Caractérisé par la confiance mutuelle, les bénéfices mutuels, l’égalité, les consultations, le respect de la diversité des civilisations et la recherche du développement commun, l’«Esprit de Shanghai» est un principe directeur important pour le développement de l’OCS. Lors du sommet de 2015, Xi Jinping a proposé que l’«Esprit de Shanghai» représente l’orientation du développement des relations internationales actuelles et soit le lien spirituel pour la construction d’une communauté de destin dans la région.

«Nous continuerons à prendre l’Esprit de Shanghai comme guide, à s’attacher aux normes régissant les relations internationales que l’OCS a toujours respectées, à défendre l’équité et la justice internationales, à préconiser le multilatéralisme et l’ouverture, à respecter les intérêts de chacun, à ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures des autres pays, à résoudre les différends de manière pacifique et à promouvoir le développement commun et la prospérité partagée dans un esprit de coopération gagnant-gagnant.


2016: Il faut évoluer avec son temps et actualiser la stratégie de coopération

Lors du Sommet de Shanghai de 2016, Xi Jinping a clairement souligné que l’approfondissement de la coopération de l’OCS devrait évoluer avec son époque :

«Notre région fait face à des défis plus complexes et nécessite des efforts concertés de tous les pays. Nous devons nous conformer fermement aux buts et aux principes de l’organisation et bien saisir l’orientation générale du développement. Dans le même temps, nous devons avancer avec notre époque et actualiser les stratégies de coopération dans divers domaines afin d’assurer la vitalité de l’organisation.»


2017: Insister sur l’ouverture et la tolérance

En 2017, l’Inde et le Pakistan sont devenus Etats membres de l’OCS. Il s’agissait du premier élargissement de l’organisation. Lors du sommet de 2017, Xi Jinping a particulièrement souligné que le développement de l’OCS devait insister sur l’ouverture et la tolérance:

«La Chine encourage l’Organisation de Coopération de Shanghai à mener une coopération multiforme dans divers domaines avec des pays observateurs, des partenaires de dialogue et d’autres pays, ainsi qu’à élargir ses échanges et sa coopération avec des organisations internationales et régionales telles que les Nations unies, afin d’œuvrer à la promotion d’une paix durable et d’une prospérité commune dans le monde.»


Les initiatives de la Chine dirigent le nouveau développement en Eurasie

2018: Construire une communauté de destin de l’OCS

En 2018, le premier sommet après l’élargissement de l’OCS s’est tenu à Qingdao. «Etablir l’idée commune de créer une communauté de destin pour l’humanité» a été inscrit dans la Déclaration de Qingdao, devenant le consensus politique et l’objectif le plus important des huit Etats membres de l’OCS. Xi Jinping a mis en avant les «Cinq conceptions» pour le développement futur de l’OCS :

« Conception du développement innovant, coordonné, vert, ouvert et partagé;

Conception de la sécurité commune, globale, coopérative et durable;

Conception de la coopération ouverte, intégrée, mutuellement bénéfique et bénéfique pour tous;

Conception de la civilisation caractérisée par l’égalité, l’inspiration mutuelle, le dialogue et la tolérance;

Conception de la gouvernance mondiale caractérisée par la concertation, la synergie et le partage.»


CICA: Préconiser la conception de la sécurité de l’Asie et la construction d’une communauté de destin asiatique

En 2014, la Chine a assumé la présidence de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA). Lors du sommet de la CICA tenu à Shanghai la même année, Xi Jinping a préconisé pour la première fois que les pays asiatiques doivent établir une conception de la sécurité asiatique commune, globale, coopérative et durable.

En 2016, lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères de la CICA, Xi Jinping a proposé de promouvoir la construction d’un modèle de gouvernance de sécurité aux caractéristiques asiatiques et a invité les pays non asiatiques à apporter une énergie positive à la paix et au développement en Asie.

Partager

Articles les plus lus