Commentaire : la Chine et les Etats-Unis doivent assumer ensemble les responsabilités en tant que puissance mondiale

RCI 2019-04-04 19:17:29
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

«Les relations entre les grandes puissances reposent sur la stabilité stratégique mondiale, et les grandes puissances devraient par conséquent assumer des responsabilités particulières. Les relations sino-américaines sont l’une des relations bilatérales les plus importantes du monde. Nous espérons que les parties américaine et chinoise travailleront de commun accord, régleront les différends, étendront la coopération et développeront ensemble les relations sino-américaines basées sur la coordination, la coopération et la stabilité. Cela, afin de garantir la stabilité dans le monde.» C’est ce qu’a souligné le président chinois Xi Jinping lors de sa rencontre le 1er avril avec les Elders.

Il s’agissait du dernier discours du président Xi Jinping sur l’orientation des relations sino-américaines dans un contexte international marqué par des bouleversements, jamais connus depuis un siècle. Il n’y a pas longtemps, précisément le 15 février dernier, le président chinois Xi Jinping déclarait ceci, en ce qui concerne la bonne entente qui devra caractériser les relations sino-américaines:«La Chine et les Etats-Unis partagent en commun plusieurs intérêts et assument des responsabilités importantes dans le cadre du maintien de la paix et de la stabilité dans le monde, de la promotion du développement et de la prospérité dans le monde. Maintenir le développement sain et régulier des relations sino-américaines correspond aux intérêts fondamentaux des deux peuples et à l’attente générale de la communauté internationale.» Le président Xi Jinping s’est ainsi exprimé lors de sa rencontre avec Robert Lighthizer et StevenMnichin, respectivement représentant commercial américain et secrétaire au trésor des États-Unis qui participaient au 6ème tour de négociations économiques et commerciales sino-américaines de haut niveau à Beijing.

Il n’est pas étonnant de voir la Chine et les Etats-Unis ne pas défendre les mêmes positions. Les divergents que peuvent avoir ces deux puissances s’expliquent parfois par des différences liées au système de fonctionnement de leurs institutions. Les disparités culturelles ou encore le niveau, encore différent de leur mode de développement, peuvent aussi justifier les divergences de vue entre ces deux colosses de l’économie mondiale. Ces deux pays ont, sur le plan économique et commercial, développé des relations mutuellement avantageuses, gagnant-gagnant et hautement complémentaires, avec des intérêts profondément mélangés, tout en ayant des préoccupations économiques et commerciales assez complexes. Mais à l’heure où la chaîne de valeur mondiale et les chaînes industrielles sont interconnectées, la simple mise en place de tarifs douaniers et la montée des barrières douanières ne résoudront pas les problèmes existants. Bien au contraire, cette attitude sera de nature à freiner la croissance des deux parties et de l’économie mondiale. Christine Lagarde, présidente de la FMI en a tiré la sonnette d’alarme, évoquant que le climat économique mondial est de plus en plus «instable» et continue à perdre toute dynamique de croissance. Darell Leiking, ministre malaisien du commerce a appelé récemment la Chine et les Etats-Unis à «un sens de responsabilité mondiale» plus important. Pour Darell Leikin, économiste supérieur de RAND Corporation, il suffit que les Etats-Unis ou la Chine connaisse la récession, pour que le monde entier en ressente le coup. Cela signifie que les deux parties doivent trouver des moyens pour résoudre leurs différends et de maintenir leurs économies stables et durables.»

La Chine a toujours pris le devant en matière de coopération en lançant l’initiative «la Ceinture et la Route», un méga projet de niveau international qui vise, entre autres, à construire de nouvelles plateformes d’avantages mutuels et gagnant-gagnant au monde, à procéder fermement à un nouveau cycle de réforme et d’ouverture sur l’extérieur pour créer de nouvelles opportunités de développement au monde. En envoyant plus de 30 000 personnes aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, avec des actions concrètes, la Chine remplit sa responsabilité internationale en tant qu’une grande puissance: «défenseur de la paix mondiale, contributeur au développement mondial et défenseur de l’ordre international». Lors de sa récente visite en Europe, le président Xi Jinping a avancé le programme de la Chine pour s’attaquer aux «déficits de gouvernance, de confiance, de paix et de développement» auxquels l’humanité est confrontée. Il a appelé différents pays à agir activement, de ne pas se contenter dans leur rôle d’observateurs dans la gouvernance mondiale. Encore une fois, la Chine a déployé ses efforts pour construire une communauté de destin pour l’humanité et a fait la dernière note sur les responsabilités des grandes puissances.

La Chine, le plus grand pays en développement au monde, compte toujours 16,6 millions de personnes qui ne sont pas sortis de la pauvreté, mais elle n’a pas esquivé ses responsabilités internationales et a fait de son mieux. Et les Etats-Unis, le plus grand pays développé du monde, sont surpuissants sur les plans économique, technologique, militaire, etc. Ils doivent assumer davantage les responsabilités que les grandes puissances doivent assumer. Maintenant, le 9ème tour des consultations sino-américaines de haut niveau sur l’économie et le commerce se tient à Washington. Gérer les différends, développer la coopération et stimuler la confiance mondiale devraient être des mots clé qui s’adaptent à l’image réservée aux puissances mondiales lors des dites consultations.

Partager

Articles les plus lus