Des élites du milieu commercial affirment qu’une Chine ouverte promouvra la prospérité économique mondiale

2019-03-24 22:52:54
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le Forum de haut niveau sur le développement de la Chine 2019 s’est ouvert le 24 mars à Beijing en Chine autour du thème d’« Insister sur l’élargissement de l'ouverture, promouvoir la coopération gagnant-gagnant». Il s’agit du premier forum économique international de grande envergure organisé au niveau national après les "Deux sessions" de la Chine. Il constitue également une plate-forme pour promouvoir la communication bilatérale entre la Chine et le reste du monde, renforcer la confiance mutuelle et la coopération. Le forum de cette année a attiré plus de 150 économistes, responsables des organisations internationales et patrons des 500 plus grandes entreprises mondiales, qui ont discuté des sujets tels que l'élargissement de l’ouverture de la Chine, la coopération gagnant-gagnant à l’échelle mondiale.

Dans leurs discours, les invités ont fait l’éloge et se sont montrés généralement optimistes quant au marché chinois et aux perspectives de la croissance économique en Chine. Dieter Zetsche, président du côté étranger du forum et président du conseil d'administration de Daimler AG, a déclaré que de nombreuses entreprises, dont Daimler, ont participé, témoigné, contribué et tiré profit de la réforme, de l'ouverture et du développement économique de la Chine:

"En très peu de temps, le marché d’automobile chinois, à partir de zéro, est devenu le plus grand dans le monde. Il y a dix ans, la capacité de production de l’entreprise Beijing Benz Automotive, une joint-venture de Daimler avec Beijing Automotive Group, n'était que de 30 000 unités, mais maintenant cette joint-venture est rapidement devenue notre plus grande base de production au monde, avec une production annuelle 16 fois supérieure à celle initialement prévue. C’est pourquoi nous avons installé à Beijing notre plus grand centre de recherche et de développement de Daimler en dehors d’Allemagne."

Au cours du forum, les responsables de la Commission nationale pour le développement et la réforme de Chine, la Banque populaire de Chine, le Ministère du Commerce et d'autres ministères ont tous indiqué que l'ouverture est la clé d'un développement de haute qualité de l'économie chinoise. À l'avenir, une réforme de haut niveau promouvra l’approfondissement de la réforme globale. Les mesures concrètes comprennent entre autres: réduire davantage la liste négative d’accès aux investissements étrangers, approfondir l’ouverture des secteurs de l’agriculture, des industries extractives, de la fabrication et des services, permettre aux entreprises étrangères d’investir dans plus de domaines, et renforcer la protection de la propriété intellectuelle etc.
Peter T.Grauer, PDG de Bloomberg, a déclaré que le marché obligataire chinois valait 12 mille milliards de dollars et constituait le troisième plus important marché obligataire au monde, mais que la participation des investisseurs mondiaux était encore faible. Il pense que l'ouverture du marché financier chinois constituera l'un des changements les plus importants et les plus attendus de l'histoire des marchés mondiaux des capitaux, ce qui offrira des opportunités d'investissement à long terme pour les investisseurs mondiaux qui ne peuvent être ignorées.

Face à la montée du protectionnisme et aux graves problèmes auxquels doit faire face le système de gouvernance économique mondial, les participants ont convenu que dans l'avenir, on devrait être plus déterminé à continuer de promouvoir le libre-échange et l'ouverture des marchés. Andrew S. Mackenzie, PDG de BHP Billiton, a déclaré que l'initiative chinoise «la Ceinture et la Route» pouvait promouvoir une coopération transfrontalière plus large et une libéralisation commerciale et des investissements:

“Selon la prévision de BHP Billiton, la première décennie suivant le lancement de l'initiative « la Ceinture et la Route » entraînera une croissance de la demande en acier, pouvant atteindre plus de 150 millions de tonnes, soit 9% de la demande mondiale en 2017. Outre les infrastructures, environ 30% des investissements liés à cette initiative se lanceront dans des parcs industriels émergents, les installations manufacturières, les édifices publics, etc. Ce qui offrira un moteur fort pour le développement économique des pays concernés. La réussite de cette initiative dépendra également du fait que la communauté internationale possède le même état d’esprit de coopération. Si cela peut être fait, cela favorisera directement ou indirectement la croissance économique et la prospérité dans les décennies à venir.”

Partager

Articles les plus lus