Pourquoi le secrétaire général Xi Jinping a-t-il tant loué ce monsieur Ma ?

RCI 2019-02-11 11:10:40
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Pourquoi le secrétaire général Xi Jinping a-t-il tant loué ce monsieur Ma ?

En 2018, le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des Affaires d'État ont fait un grand éloge de 100 personnalités remarquables ayant contribué à la réforme et l'ouverture. Parmi ces personnalités, Ma Shanxiang a reçu le titre de pionnier de la réforme. Il est un excellent conciliateur populaire qui a réalisé des innovations dans la gouvernance sociale de base. Il fut même loué par le secrétaire général du Parti communiste chinois Xi Jinping. Depuis de nombreuses années, M. Ma s’efforçait de régler les différends en formant une bonne et efficace méthode de travail. Aujourd'hui, suivez bien notre reportage sur l’histoire de Ma Shanxiang.

"Je m'appelle Ma Shanxiang. Je suis responsable du ‘Studio chez Ma’ qui se trouve dans le quartier Guanyinqiao de l’arrondissement Jiangbei de la municipalité de Chongqing. Je fais le travail de masse depuis 30 ans. J'ai tenu plus de 160 cahiers de compte-rendu de travail. J’ai résumé une soixantaine de méthodes de conciliation ..." se présente Monsieur Ma.

Lors des sessions annuelles de l’APN (Assemblée populaire nationale) et de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple chinois), le secrétaire général Xi Jinping a pris part à la délibération du rapport d’activité au sein de la délégation de Chongqing. Ma Shanxiang, élu député à l'Assemblée populaire nationale pour la première fois, a présenté son travail de conciliation de masse devant le secrétaire général.

Pourquoi le secrétaire général Xi Jinping a-t-il tant loué ce monsieur Ma ?

Ma Shanxiang était un militaire démobilisé. En 1988, il a commencé sa carrière en tant que conciliateur au Bureau du quartier de Guanyinqiao. Depuis une trentaine d’années, il a réussi à régler plus de 2 000 différends et à résoudre toutes sortes de problèmes. Bien qu’étant à la retraite, il rend toujours des services au «Studio chez Ma». Au cours du travail, Ma Shanxiang s'est fixé une règle de 24 mots chinois : accueillir chaleureusement, servir à boire, échanger d’une manière agréable, bien résoudre le problème, et raccompagner les visiteurs jusqu’à la porte. Selon Ma, il faut bien trouver un point de départ pour résoudre les problèmes que les masses populaires rencontrent.

"Nous sommes très souvent confrontés à des contradictions dans les unités de base, notamment la démolition, la gestion urbaine, le conflit de la gestion immobilière et le conflit de la propriété familiale. Cela demande alors une compétence de conciliation de plus en plus forte. Je me souviens, à l’époque, que j’ai effectué une médiation entre le projet de la construction d’une route et les propriétaires de 22 magasins riverains. Nous avons finalement bien résolu ce problème qui avait impliqué une centaine de personnes. En fait, une telle conciliation demande une forte capacité de mener à bien le travail idéologique et de bien traiter les problèmes spécifiques. Il nous faudra résoudre les problèmes pour réaliser un développement mais aussi une harmonie,"a-t-il dit.

Aujourd'hui, la méthode de travail Ma est déjà devenue un modèle d'apprentissage pour les travailleurs de base dans toutes les provinces chinoises. En dehors du travail, Ma Shanxiang se rend souvent dans différents quartiers et communautés pour présenter ses expériences et former les travailleurs débutants. Par ailleurs, il a donné des cours sur l’idéal et les convictions aux jeunes étudiants dans des universités et sensibilisé les masses populaires aux principes et mesures politiques du Parti communiste chinois.

"Un cadre du Parti communiste chinois sera populaire partout, tant qu’il a un fort sentiment pour le parti, une conviction ferme, et peut servir le peuple avec un grand enthousiasme",a-t-il dit.

Après avoir écouté le discours de Ma Shanxiang, Xi Jinping s’est montré très touché tout en affirmant que le socialisme aux caractéristiques chinoises devait avoir le soutien de diverses parties. La direction du parti est la ligne directrice, et le comité central est le pilier. Bien évidemment, le socialisme a besoin d’une fondation extrêmement solide:"Il nous faudra consolider la fondation du travail de base. Si la fondation n’est pas solide, un grand immeuble s’effondra. Nous avons besoin des milliers et milliers de cadres de base, comme M. Ma, qui jouent le rôle d’exemplarité des membres du Parti communiste chinois. J’espère que M. Ma pourra continuer à faire du bon travail et obtenir de nouveaux succès remarquables. "

Lors des sessions annuelles de l’APN et la CCPPC, Ma Shanxiang a écrit environ 40 000 mots sous forme de notes dans lesquelles il a bien mentionné sa compréhension et sa réflexion. Ma Shanxiang a souligné que l'appréciation du secrétaire général était un encouragement remarquable car il souhaitait utiliser l'esprit, la politique et la théorie du Parti communiste chinois pour mieux servir le peuple et la société.

"Le secrétaire général Xi Jinping m’a serré la main en disant que ma présentation est excellente en adoptant un esprit réaliste. Son appréciation m'a rendu tellement glorieux. Je dois assumer la responsabilité de membre du Parti communiste chinois à la base et jouer un rôle positif en diffusant les informations positives. Il nous faudra sensibiliser les masses populaires aux pensées du Secrétaire Général, au marxisme et aux valeurs fondamentales du socialisme ainsi qu’aux idéaux et convictions, “a-t-il dit.

Pourquoi le secrétaire général Xi Jinping a-t-il tant loué ce monsieur Ma ?

L’histoire de monsieur Ma qui est appréciée par le secrétaire général Xi Jinping va toucher à sa fin, mais Ma Shanxiang, en tant que membre du Parti communiste chinois, continue à travailler pour mieux servir le peuple chinois. Il travaille, comme des milliers et milliers de travailleurs de base, en répondant aux exigences du Secrétaire Général Xi Jinping:"Le Parti communiste chinois est un parti politique au service du peuple chinois. Chaque affaire relative au peuple chinois est tellement importante, alors il nous faudra bien traiter toutes les affaires du peuple. Les unités de base se chargent de beaucoup de travail dans ce sens. Nous devons mener des réformes et innovations en matière de gouvernance de base, améliorer les capacités de gouvernance afin de mieux servir le peuple chinois. ”

Partager

Articles les plus lus