Commentaire :Un regard optimiste sur l’économie chinoise

RCI 2019-01-21 22:17:52
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le bulletin de l’économie chinoise 2018 a été publié le 21 janvier 2019. Selon les statistiques, le produit intérieur brut (PIB) a atteint 90.030,9 milliards de yuans (environ 13.280 milliards de dollars) en 2018, et l’économie chinoise, deuxième rang mondial a progressé de 6,6% sur un an, dépassant l'objectif de 6,5% fixé par le gouvernement. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 2,1% en glissement annuel en 2018, atteignant l'objectif du gouvernement de plafonner l'inflation à moins de 3%.

Côté emploi, les statistiques indiquent que ce secteur est resté stable, avec 13,61 millions de nouveaux emplois créés l’année dernière dans les zones urbaines. Selon les mêmes statistiques, le taux de chômage urbain au sens du recensement est estimé à 4,9% en décembre. Le revenu disponible par habitant a atteint 28.228 yuans (environ 4.155 dollars), soit une augmentation de 6,5% en prix constants, supérieure à celle du PIB par habitant. Tandis que le volume global des importations et exportations de marchandises a dépassé pour la première fois les 30.000 milliards de yuans, ce qui a entraîné une hausse de 9,7% par rapport à l’année précédente. Ce chiffre constitue également un record historique… Des avancées majeures qui prouvent à suffisance que la Chine est parvenue à atteindre des prévisions de croissance économiques telles que proposées au début de l'année dernière, et la Chine de ce fait un puissant moteur de la croissance économique mondiale.

En termes de volume économique global, la Chine a d’abord dépassé pour la première fois le seuil de 10.000 milliards de yuans en 2000, ensuite celui de 70.000milliards de yuans en 2016, enfin celui de 90.000 milliards de yuans en 2018.

S’agissant de taux de croissance, avec son taux de 6,6% qui est tombé à son plus bas niveau ces dernières années,l’économie chinoise a fonctionné dans des limites de ce qui est raisonnable, correspondant aux anticipations et demandes de passer de l’étape d’une croissance rapide à celle d’un développement axé sur la qualité. Il sied par ailleurs de souligner que grâce à sa contribution d’environ 30% à l’économie mondiale, la Chine reste le plus grand contributeur à la croissance économique mondiale.

En fait, on comptait d’autres indices qui ont été témoins de la transformation et du progrès de l’économie chinoise. Alors que le pays cherchait à réorienter son économie vers un modèle tirant sa force de la demande intérieure, la consommation est restée le principal moteur de croissance, représentant 76,2% de la croissance du PIB en 2018. Les ventes en détail, principale mesure de la consommation, ont augmenté de 9% sur un an. Le coefficient Engel national a diminué de 0,9% sur un an, ce qui indique que la consommation de la population chinoise s’est améliorée en qualité. L’on assiste à la montée en gamme dans le marché chinois. Les investissements dans le secteur manufacturier en particulier celui haut de gamme et les investissements non-gouvernementaux, ont aussi joué un rôle positif dans l’économie. Les importations et exportations de la Chine en direction de ses principaux partenaires commerciaux ont globalement augmenté. C’est notamment le cas de l’export-export vers les pays situés le long de «la Ceinture et la Route» qui a enregistré une croissance de 13,3%. D’ailleurs, la structure des échanges commerciaux de la Chine est en cours d'optimisation, ce qui favorisera le règlement des litiges commerciaux. En outre, la part d'énergie propre dans la consommation totale d'énergie a augmenté d'environ 1,3% par rapport à l'année précédente, encourageant le développement vert de la Chine.

Ces points positifs et ces différentes données sont des preuves qui témoignent de la résilience de l’économie chinoise et de sa capacité à faire face à des situations difficiles, surtout dans un environnement économique international aussi complexe que le monde connait aujourd’hui. En 2018, l’économie chinoise est restée stable et performante.

La Conférence centrale sur le travail économique chinois de l’année dernière qui s'est tenue il y a un mois a donné un message important: le développement de la Chine se situe et se trouvera à long terme dans une période cruciale et pleine d'opportunités stratégiques. Compte tenu du bulletin de l’économie chinoise 2018, les fondamentaux d'un développement sain et stable en Chine n'ont pas changé, les conditions des facteurs de production soutenant un développement de haute qualité n'ont pas changé, la dynamique globale de stabilité avec une tendance au mieux n'a pas changé. Sans aucun doute, cela incitera les Chinois à continuer à déployer des efforts, et le monde est également convaincu de l'avenir de l'économie chinoise.

Partager

Articles les plus lus