Les journalistes originaires des pays le long des pays de la Route de la Soie en voyage de presse au Xinjiang

RCI 2019-01-12 21:42:28
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La série de voyages de presse organisée par China Media Group en faveur des journalistes originaires des pays le long de la Route de la Soie poursuit son cours normal.

La septième vague de ces voyages a débuté le 10 janvier, avec des journalistes venus notamment de la Turquie, de l’Egypte, de l’Afghanistan, du Pakistan, de Bangladesh en ce moment en visite au Xinjiang. Ces professionnels des médias vont palper du doigt les réalités de la vie de cette région autonome située dans l’extrême ouest de la Chine.

Sur place au Xinjiang, les invités de China Media Group ont visité une exposition consacrée aux luttes du gouvernement chinois contre le terrorisme. Visiblement captivés par l’exposition, les journalistes ont émis le vœu de voir le monde entier se serrer les coudes afin de vaincre ce fléau, ennemi de la paix et de la stabilité internationale.

Depuis les années 90 du 20ème siècle, les séparatistes nationales, les extrémistes religieux et les terroristes violents intérieurs et extérieurs de la Chine ont été responsables de plusieurs attaques terroristes, explosions, incendies, agitations et émeutes, causant des lourdes pertes en vies humaines parmi les policiers et les populations civiles, ainsi que des dégâts matériels importants

Après la visite, Misket Dikmen, le président de l’Association des journalistes à Izmir, a reconnu que son pays fait également face aux attaques terroristes, il y a de cela plusieurs années. La Turquie est donc l’un des pays qui comprend la Chine le plus.

«L’exposition nous a montré les morts occasionnées par le terrorisme. Le fait de montrer au monde la souffrance sans réserve est à mes yeux une mesure courageuse. Il faut que les visiteurs regardent avec leurs propres yeux pour mieux le comprendre.»

Face aux situations complexes de la lutte anti-terroriste, le gouvernement chinois a pris immédiatement des mesures résolues et déterminées, pour sauvegarder la sécurité des personnes et de leurs biens, sans aucune distinction ethnique. Jusqu’à ce jour, cela fait 25 mois consécutifs qu’aucun incident terroriste n’a été constaté au Xinjiang. Ce qui est un résultat satisfaisant pour Enes Taha Ersen, journaliste du site-web la Dernière Nouvelle de Turquie.

«J’ai remarqué que le gouvernement chinois avait pris une série de mesures efficaces pour prévenir l’activité terroriste. Aucun cas terroriste n’a été constaté au Xinjiang pendant 25 mois consécutifs. J’espère que ce climat de paix et de sécurité va toujours continuer pour le plus grand bonheur des peuples de cette régions».

Partager

Articles les plus lus