La politique de réforme et d’ouverture va opérer de nouveaux miracles

RCI 2018-12-18 22:22:52
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

"Miracle de Chine", "réalisation incroyable dans l’histoire du développement humain" Ce sont des évaluations objectives faites très souvent par la communauté internationale au sujet de réforme et d’ouverture de la Chine.

Comment ces miracles ont-ils été opérés? Qu’ont-ils apporté à la Chine et au monde? Ces questions ont trouvé des réponses dans le discours que le président chinois Xi Jinping a prononcé mardi 18 décembre à Beijing à l’occasion du grand rassemblement marquant la célébration du 40ème anniversaire du lancement de la politique de réforme et d’ouverture de la Chine initiée à partir de 1978.

Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du PCC a retracé de manière globale et systématique le chemin parcouru par le peuple chinois, en résumant les progrès réalisés dans le cadre de la réforme et de l’ouverture. Aussi, le président chinois a épinglé les réalisations, la signification et les expériences précieuses de la réforme de la Chine depuis 40 ans. Il a, à cette occasion, appelé les membres du PCC et l’ensemble du peuple chinois à continuer à faire avancer la réforme et l’ouverture dans une nouvelle ère.

Le discours du président Xi, qui compte plus de 10 000 mots, a résumé en dix points les réalisations historiques qui ont marqué les 40 ans de réforme et d’ouverture de la Chine. A savoir: la théorie de la pensée, la construction économique, la politique démocratique, le développement culturel, l’amélioration des conditions de vie de la population, la protection de l’environnement, la modernisation de la défense et de l’armée, la réunification pacifique, la diplomatie pacifique, la construction du PCC, etc.

Xi Jinping a souligné que la politique de réforme et d’ouverture a considérablement changé la Chine, la nation chinoise, le peuple chinois, et le parti communiste chinois. Ces analyses sont riches, sincères et confiantes, à travers elles, le monde peut arriver à comprendre la clé du succès de réforme et d’ouverture de la Chine, aussi connaître des raisons profondes qui militent en faveur de la détermination des dirigeants et peuple chinois à poursuivre avec la mise la mise en œuvre de la politique de réforme et d’ouverture.

Les profonds changements intervenus en Chine à la suite du succès de la politique de réforme et d’ouverture nous amène à comprendre assez facilement la fierté des Chinois d’aujourd’hui. La Chine, dont jadis l’économie se trouvait au bord de l’effondrement, est devenu à ce jour la deuxième puissance économique mondiale, premier grand pays de l’industrie manufacturière et premier grand pays du commerce de marchandises, cela permet à la Chine de porter à plus de 30% sa contribution à la croissance économique mondiale.

La Chine est passée d’un pays avec un nombre élevé de pauvre à un pays qui a réussi à sortir 740 millions de personnes de l’extrême pauvreté. Le revenu disponible moyen par habitant a atteint 26000 yuans et le groupe de revenus moyens continue de s’étendre; La Chine, un pays qui a été menacé par «l’expulsion de la terre» à l’époque, est considéré à ce jour par la Communauté internationale comme l’architecte principal de la paix au niveau mondial, un contributeur au développement mondial et un fervent défenseur de l’ordre international…

Aussi étonnant que cela puisse paraître, tous ces changements ne sont intervenus qu’en l’espace de 40 ans seulement. Des progrès remarquables qui n’ont pas laissé le politologueaméricain Samuel Huntington sans voix. L’homme s’est exclamé avec émotion, voyant comment la politique de réforme et d’ouverture a permis à la Chine de sortir de la «voie de la chute» depuis de temps modernes.

Dans son discours, le président Xi Jinping a déclaré avec fierté: «On a fini avec des dizaines d’années le processus d’industrialisation qui ont coûté quelques centaines d’années aux pays développés,dans les mains du peuple chinois, impossible est devenu possible.»

Pourquoi les Chinois peuvent-ils transformer chose impossible en possible? A cette interrogation, le président Xi Jinping a, dans son discours, affirmé que «c’est le fruit de travail de tout le peuple chinois, de tous les membres du PCC, c’est grâce à leur sagesse et leur courage!» Il résume en neuf points les expériences précieuses acquises par la Chine depuis 40 ans de réforme et d’ouverture, demandant à ce que ces expériences soient considérées comme des principes directeurs extrêmement importants qui doivent être maintenus pour l’avenir de la Chine.

Ces expériences précieuses incluent: Il faut insister sur ce que le parti communiste chinois dirige tout le travail, sur le principe de la place centrale du peuple, sur le statut du guide de Marxisme, sur la poursuite résolue dans la voie d’un socialisme à la chinoise, il faut continuer à perfectionner et développer le système socialiste chinois, tout en considérant le développement comme la première priorité, insistant sur l’élargissement de l’ouverture, assurer le strict respect de la discipline du Parti, tout en traitant judicieusement des rapports entre la réforme, le développement et la stabilité sociale etc.

Il n’y a pas de doute que les expériences précieuses dans ces neuf domaines sont la clé du succès de la réforme et l’ouverture de la Chine qui intéressent le plus la communauté internationale. Les expériences de la Chine pour équilibrer les relations entrela réforme, le développement et la stabilité ont leurs valeurs de référence pour les pays en voie de développement. Selon les statistiques, depuis les années 1980, près de 30 pays de l’Europe et de l’Asie ont passé de l’économie planifiée à l’économie de marché, mais jusqu’en 1997, le PIB de la plupart d’entre eux n’ont pas reprisle même niveau qu’en 1989, parce qu’ils n’ont pas bien traité les relations entre la réforme, le développement et la stabilité. Xi Jinping a évoqué l’expérience de la Chine dans son discours: la Chine est entreprenante et ose essayer, et en même temps, elle coordonne la réforme, le développement et la stabilité. La direction est fixée, la voie est tout droite, les efforts sont sans relâche. Le président Xi a souligné que le contenu et la mode de la réforme doivent se perfectionner, développer et correspondre au régime socialiste à la chinoise, promouvoir le système de la gestion du pays et la modernisation de la capacité de gestion. La Chine fait des changements résolument pour les choses qui peuvent et doivent être changées, mais ne modifie pas les choses qui ne peuvent et ne doivent pas être changées. Ces expériences ont bien assuré la bonne direction de la réforme et l’ouverture de la Chine dans la nouvelle ère.

Après 40 ans, aujourd’hui, la réforme et l’ouverture de la Chine fait face à un nouveau point de départ historique. D’une part, le XIXe congrès du Parti communiste chinois s’est fixé pour objectif de promouvoir le développement de l’économie et de la société chinoises, un but qui rime avec le parachèvement de la construction d’une société de moyenne aisance, de la réalisation de la modernisation, jusqu’à l’édification intégrale d’un grand Etat socialiste moderne.

D’autre part, le protectionnisme et l’unilatéralisme ressurgissent dans le monde entier, la globalisation économique rencontre le contre-courant,l’incertitude de l’environnement extérieur du développement de la Chine s’élève. Selon le président Xi Jinping, la Chine va rencontrer plus de difficultés en avançant mais si elle n’avance pas, elle va reculer, elle ne peut donc arrêter de s’avancer. Xi Jinping a souligné que la conviction et la confiance sont toujours vitales. C’est le réveil et l’encouragement pour le peuple chinois, c’est aussi la mobilisation de la promotion continue de la réforme et l’ouverture.

La réforme et l’ouverture de la Chine est à son nouveau point de départ. En face, les difficultés sont complexes, subtiles, et difficiles à surmonter. La Chine, ayant une civilisation de plus de 5000 ans et une population de plus de 1,3 milliards d’habitants, est consciente que pour promouvoir la réforme et le développement, il n’y a pas de règle d’or, et personne ne peut mener le peuple chinois au doigt et à l’oeil. La réforme et l’ouverture de la Chine ne dépendent que de la conviction, la confiance et l’ardeur du peuple chinois. Dans les 40 ans passés, la Chine a opéré un merveilleux miracle. Tout comme dans les 40 ans à venir ou encore plus longtemps, la Chine va réaliser la prévision de Ronald H.Coase, lauréat du prix Nobel de l’économie: «Une Chine ouverte, tolérante, confiante et innovante, peut apporter au monde de plus grands miracles».

Partager

Articles les plus lus