(Update) La Chine célèbre le 40e anniversaire de la réforme et de l'ouverture

RCI 2018-12-18 21:12:27
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

(Update) La Chine célèbre le 40e anniversaire de la réforme et de l'ouverture

(Xinhua/Yao Dawei)

La Chine organise mardi à Beijing un grand rassemblement pour célébrer le 40e anniversaire de la réforme et de l'ouverture du pays, une révolution cruciale qui a changé le destin de la nation chinoise et influencé le monde. Le président Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale (CMC) et d'autres dirigeants chinois participent à cet événement qui a commencé cet avant-midi au Grand Palais du Peuple, à Beijing.

Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours important. Selon Xi Jinping, les précieuses expériences accumulées depuis 40 ans, qui constituent un trésor spirituel pour le Parti communiste chinois (PCC) et le peuple chinois, revêtent une signification directrice extrêmement importante au développement du socialisme à la nouvelle ère. Il faut en chérir et insister sur, et enrichir et développer les expériences dans la pratique.

La 3e session plénière du 11e Congrès du PCC s’est tenue le 18 décembre 1978. Cette réunion a débouché sur la réforme et l’ouverture et la modernisation socialiste de la Chine. Depuis 40 ans, la proportion du PIB chinois au PIB du monde s’est élevé de 1,8% au début du lancement de la réforme et l’ouverture à 15, 2%; depuis des années la contribution de la Chine à la croissance de l’économie mondiale dépasse plus de 30%.

Dans son discours, Xi Jinping a indiqué: dès le lancement de la politique de la réforme et de l’ouverture, la décision historique du PCC se base sur une maîtrise du destin du Parti et du pays, une conclusion sur la pratique du socialisme, une perception sur la tendance de l’époque ainsi qu’un sentiment sur l’aspiration et la nécessité de la population. «La réforme et l’ouverture est un grand éveil de notre Parti, qui nourrit la création de la théorie à la pratique. La réforme et l’ouverture est une grande révolution marquante dans l’histoire de développement du peuple et la nation chinois et qui fait avancer le bond de la cause du socialisme à la chinoise!»

Xi Jinping a résumé dans son allocution les grandes réalisations et précieuses expériences de la réforme et de l'ouverture depuis 40 ans. Il a souligné l’importance des efforts de la population chinoise: «Les réalisations remportées depuis 40 ans ne sont pas tombées du ciel, ni donné en aumône par autrui, elles sont devenues réelles grâce au travail, à l’intelligence et au courage de tout le Parti et toute la nation multiethnique! Nous sommes arrivés à réaliser en quelques décennies l’industrialisation dont les pays développés mettent de centaines d’années pour y parvenir. L’impossibilité se transforme en possibilité aux mains du peuple chinois. Nous sommes très fiers et honorés du peuple chinois qui a réalisé un miracle inédit.»

Xi Jinping a souligné que la pratique de 40 ans ont prouvé que la Chine avait pris une bonne voie de développement depuis la troisième session plénière du onzième Comité central du Parti communiste chinois. Sa théorie, sa ligne de base et sa stratégie de base se sont avérées correctes. Son développement a fourni une référence aux pays en développement. « La réforme et l’ouverture ont joué un rôle décisif pour la Chine. La précieuse expérience accumulée au cours de 40 années de réforme et d'ouverture constitue une richesse spirituelle précieuse pour le parti et le peuple. Cette expérience sert de guide pour la poursuite du socialisme à la chinoise sous la nouvelle ère. Nous devons la chérir, persister et l’enrichir dans la pratique. »

Le président chinois Xi Jinping a mis l'accent sur le leadership du Parti dans tous les aspects du travail, appelant à renforcer et à améliorer sans cesse la façon dont le Parti exerce son leadership. «Notre parti doit se tenir à une gouvernance scientifique et démocratique, conformément à la loi. Améliorer sa capacité à diriger, à décider et à promouvoir la réforme, afin que la réforme et l'ouverture puissent avancer fougueusement comme un navire qui brise les vagues. »

Le président chinois a souligné que le développement de la Chine est étroitement lié au monde, parallèlement la Chine a son rôle à jouer pour réaliser la prospérité du monde. «Toutes les populations ont le droit de choisir leur propre voie de développement, ce qui est à respecter. Il nous faut préserver l'équité et la justice internationales, promouvoir la démocratisation des relations internationales, et s'opposer au fait d’imposer à l’autre sa propre volonté. L’ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et toute forme d'intimidation sont à bannir. Nous devons jouer un rôle responsable propre à un pays grand, en accordant tout notre soutien au développement des pays en développement, en prenant part activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale, dans le but de bâtir un monde propre et beau, où règnerait la paix durable, la sécurité universelle, la prospérité commune, l’ouverture et la tolérance. Nous devons défendre le système commercial multilatéral ouvert, transparent, inclusif et non discriminatoire, favorisant la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, afin de conduire la mondialisation vers un état plus ouvert, tolérant, équilibrée, gagnant-gagnant et bénéfique pour tous. »

Xi Jinping a déclaré que la Chine devrait placer comme priorité la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », et travailler ensemble avec toutes les parties pour bâtir une nouvelle plateforme de la coopération internationale, afin d’ajouter une nouvelle force motrice au développement commun du monde. « La Chine ne peut jamais réaliser son propre développement au détriment des intérêts des autres pays, ni renoncer à ses propres droits et intérêts légitimes », a affirmé M. Xi. «Fidèle à sa politique de défense nationale à caractère défensif, elle ne sera jamais une menace pour qui que ce soit. Et quel que soit le degré de développement qu'elle aura atteint, la Chine ne recherchera jamais l’hégémonie. »

M. Xi a indiqué que la réussite chinoise dépendait du Parti communiste. «Des efforts constants doivent être faits pour exercer une pleine et rigoureuse gouvernance sur le Parti communiste chinois, afin de renforcer sa force créatrice, sa cohésion et sa combativité», a souligné M. Xi. « Nous devons procéder à un retour sur nous-même conformément aux exigences de l’époque, aiguiser notre vigilance aux périls éventuels, et nous perfectionner dans un esprit de réforme et d’innovation. Nous devons persévérer dans la lutte contre la corruption, en veillant à remédier tant aux symptômes qu’à la cause du mal, à exclure tous les éléments corrompus, et à assurer à la fois la probité des cadres, l’intégrité de l’administration et la clarté de la vie politique, afin de créer un paysage politique favorable à la poursuite de la réforme et de l’ouverture. »

M. Xi a souligné que pour réaliser un traitement judicieux des rapports entre la réforme, le développement et la stabilité sociale, il fallait agir en pionniers et oser explorer, mais aussi être prudent. « Il faut mettre en synergie la réforme, le développement et la stabilité sociale, maintenir le cap et s’engager sur la voie à suivre, afin de promouvoir davantage la réforme et l’ouverture dans la nouvelle ère. »

M. Xi a rappelé que le 19e Congrès du Parti s’était fixé des objectifs de développement plus ambitieux, et pris les dispositions stratégiques suivantes : parachever la construction d’une société de moyenne aisance, puis réaliser pour l’essentiel la modernisation du pays, enfin le transformer en un grand pays socialiste moderne et réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation. « La construction complète d’un grand pays socialiste moderne et la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise ressemblent à une course de relais. Nous devons courir les uns après les autres. Chaque génération doit réaliser des progrès pour la génération suivante. Tout le Parti et notre peuple multiethnique doivent s’unir autour du Comité central du PCC, porter haut le grand drapeau du socialisme à la chinoise, rester fidèles à l’engagement initial, garder constamment à l’esprit notre mission, et mener la réforme et l’ouverture jusqu’au bout, afin de réaliser sans cesse les aspirations de la population à une meilleure vie et de créer de nouveaux miracles de la nation chinoise dans la nouvelle ère, de nouveaux miracles qui impressionnent le monde ! »

Partager

Articles les plus lus