Les tribunaux de Beijing s'engagent à combattre la malhonnêteté au travail

xinhua 2018-12-04 16:43:43
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Avec l'augmentation du nombre des affaires liées au monde du travail ces dernières années, les tribunaux de Beijing ont déclaré lundi qu'ils allaient se pencher particulièrement sur les comportements malhonnêtes dans les conflits du travail.
Lors d'une conférence de presse organisée lundi, Shan Guojun, juge en chef de la division civile N.1 du Tribunal populaire supérieur de Beijing, a présenté les détails de dix litiges dont l'origine est la malhonnêteté des employeurs ou des employés, et a appelé les tribunaux de la ville à durcir les peines, telles que les amendes ou la détention.
"Nous avons constaté qu'un plus grand nombre de litiges sont causés par des comportements malhonnêtes dans la recherche d'emploi ou dans l'exercice de l'emploi, ce que la primauté du droit doit empêcher", a expliqué M. Shan.
Par exemple, certains employés ont été traduits en justice après avoir utilisé des curriculum vitae falsifiés pour obtenir un emploi ou avoir divulgué des secrets d'affaires de leurs employeurs. Certains employeurs ont été accusés de ne pas payer les heures supplémentaires de leurs employés ou d'avoir réduit leurs prestations d'assurance sociale, selon l'édition de mardi du China Daily.
"Les tribunaux de la ville peuvent mettre en place une plate-forme de partage d'information avec d'autres services liés au monde du travail, comme l'assurance sociale et les autorités fiscales", a déclaré Jiang Junlu, chef du département du droit du travail à la Société du droit du travail et du droit de la sécurité sociale de Beijing, cité par le journal.
De janvier à octobre, les tribunaux de Beijing ont enregistré plus de 28.000 affaires liées à l'emploi, soit une hausse de 8,2% d'une année sur l'autre, selon le journal. 

Partager

Articles les plus lus