La Chine stimule le commerce électronique transfrontalier pour renforcer les importations

xinhua 2018-11-28 18:39:48
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

La Chine publiera bientôt les détails d'une nouvelle politique visant à permettre davantage d'achats en ligne transfrontaliers, selon le quotidien Economic Information Daily.

Quelque 63 catégories de produits seront ajoutées à la liste des marchandises exemptes de droits de douane sur les plates-formes de commerce électronique transfrontalier, couvrant davantage de biens de consommation très demandés, tels que les produits électroniques, les petits appareils électroménagers, les aliments et les produits de santé, précise le quotidien.

Les marchandises sur la liste bénéficient à ce jour d'une exemption de droits de douane dans la limite d'un quota fixé. En outre, la TVA à l'importation et la taxe à la consommation perçues sur ces marchandises ne concerne que 70% du montant imposable réglementaire.

A partir du 1er janvier 2019, le quota annuel des achats en ligne transfrontaliers pour les particuliers s'élèvera à 26.000 yuans (environ 3.741 dollars), contre 20.000 yuans actuellement, a-t-on appris d'une réunion du Conseil des Affaires d'Etat organisée ce mois-ci.

Le plafond d'exemption d'impôt pour une transaction unique passera de 2.000 à 5.000 yuans.

Cette nouvelle politique sera appliquée dans les zones pilotes de commerce électronique transfrontalier de 22 villes supplémentaires, dont Beijing, Nanjing et Shenyang.

"La nouvelle politique stimulera la confiance des entreprises de commerce électronique transfrontalier, car elle accroît la certitude concernant les politiques", a indiqué Zhang Li, chercheur à l'institut de recherche du ministère du Commerce, au quotidien.

Partager

Articles les plus lus