(CIIE) La CIIE traduit la vision du président chinois et témoigne de sa foi dans le commerce international (ministre ivoirien)

xinhua 2018-11-06 15:04:20
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

L'Exposition internationale des importations de la Chine (CIIE) traduit la vision du président chinois Xi Jinping et témoigne de sa foi dans le commerce international et le système multilatéral, a estimé lundi Souleymane Diarrassouba, ministre ivoirien du Commerce, qui mène la délégation de son pays pour la 1ère édition de la CIIE.
A l'issue de la cérémonie d'ouverture de l'exposition, M. Diarrassouba a déclaré à Xinhua que le discours prononcé à cette occasion par le président Xi prouvait que la Chine honore ses engagements internationaux et souhaite que tous les pays aient des relations commerciales apaisées.
Cette exposition indique que la Chine est un pays ouvert et que tous les pays du monde peuvent commercer avec elle, a-t-il ajouté.
Traditionnellement exportatrice de cacao, de café et de noix de cajou, la Côte d'Ivoire présente lors de cette exposition des objets d'artisanat par le biais de la Fondation Fatou Sylla et compte marquer sa présence institutionnelle par rapport aux excellentes relations qu'elle entretient avec la Chine.
La participation de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire et de la Chambre de commerce et d'industrie est également à noter, alors que le pays mise déjà sur une présence renforcée pour la prochaine édition.
La CIIE est l'occasion pour ce pays d'Afrique de l'Ouest de diversifier les débouchés de ses opérateurs économiques. Dans cette optique, la Côte d'Ivoire, premier producteur de noix de cajou au monde, a récemment signé une convention avec la province du Yunnan (sud-ouest) portant sur l'exportation de 100.000 tonnes de ce produit vers la Chine, alors que ses marchés traditionnels sont plutôt l'Inde et le Vietnam.
Le ministre a également appelé les entreprises chinoises à venir en Côte d'Ivoire pour accompagner la transformation des produits et exporter des biens à valeur ajoutée.
En plus, M. Diarrassouba a rappelé la signature par le président ivoirien Alassane Ouattara d'un accord officiel sur l'Initiative "la Ceinture et la Route" (ICR), ainsi que d'autres accords portant sur des projets d'aides dans différents secteurs à l'occasion d'une récente visite d'Etat en Chine.
La Chine est aujourd'hui le premier investisseur étranger en Côte d'Ivoire et figure parmi ses cinq principaux partenaires commerciaux.

Partager

Articles les plus lus