CIIE : la Chine appelle à construire une économie mondiale ouverte

RCI 2018-11-05 20:10:52
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat


172 pays, régions et organisations internationales ainsi que 3600 entreprises sont au rendez-vous à Shanghai. La ville accueille la première édition de l’Exposition internationale de l’Importation de Chine, qui s’est ouverte ce lundi 5 Novembre dans la matinée avec un discours du président chinois Xi Jinping qui a appelé à construire une économie mondiale ouverte, innovante et inclusive. Dans ce discours, il a également avancé trois propositions pour pousser les pays du monde à s’ouvrir et à se coopérer d’avantage, et a annoncé cinq mesures dans l’optique d’une plus grande ouverture de la Chine. Ces mesures et politiques ne manqueront pas d’insuffler de nouvelles vitalités au régime de libre échange et au système commercial multipartite que la Chine veut sauvegarder.

 

« Le médiocre poursuit l’intérêt immédiat, le sage recherche l’opportunité. » Comme le dit ce vieux dicton chinois, un individu, une société ou un pays doit savoir s’adapter aux tendances. Au moment où l’économie mondiale subit d’importantes réorganisations, sur fonds d’instabilités et d’incertitudes croissantes, il est d’autant plus important de saisir les tendances du moment.

 

La mondialisation économique est une tendance irréversible, l’ouverture et la coopération deux sources de vitalité pour l’économie et le commerce mondiaux ; a indiqué le président chinois dans son discours. Il a invité les pays du monde à faire preuve de courage et d’audace, et à s’en tenir à trois principes, à savoir : le principe d’ouverture, afin d’élargir les champs de coopération mutuellement avantageuse, le principe d’innovation afin d’adopter au plus vite de nouveaux modes de croissance, enfin le principe de développement inclusif afin de réaliser un développement en commun.

 

Ouverture, innovation, inclusion, ces trois mots-clés des derniers discours de Xi Jinping résument de manière concise l’expérience chinoise acquise pendant les 40 ans depuis la mise en application de la politique de réforme et d’ouverture. Ce sont aussi les conditions nécessaires que la Chine devrait continuer à remplir dans le futur si elle veut réaliser une croissance de qualité. L’ouverture est devenue l’emblème de la Chine contemporaine, a soutenu le président chinois. Entrée dans une ère toute nouvelle, la Chine a besoin de s’ouvrir à un niveau supérieur pour connaître un développement de meilleure qualité.

 

Après avoir annoncé des nouvelles politiques d’ouverture lors du Forum d’Asie de Bo’ao en avril cette année, Xi Jinping a encore déclaré ce matin à Shanghai cinq mesures visant à ouvrir la Chine encore d’avantage : stimuler les potentiels d’importation, élargir continuellement l’accès au marché chinois, créer un environnement des affaires qui réponde aux critères du meilleur niveau international, créer des nouveaux pôles d’ouverture, promouvoir le développement des coopérations multipartites et bilatérales. Ces mesures s’inscrivent dans les efforts concrets de la Chine pour promouvoir la mondialisation et la croissance dans le monde.

 

Dans l’optique de stimuler les potentiels du marché chinois en termes d’importation, a déclaré Xi Jinping, la Chine baissera d’avantage les droits douaniers, créera plus de facilités au niveau des formalités de dédouanement, réduira le coût institutionnel des importations et développera le e-commerce transfrontalier et autres nouveaux secteurs. Ces mesures concrètes font écho à la montée en gamme du marché chinois de la consommation. En termes d’accès au marché, la Chine entend réduire les restrictions relatives aux parts des fonds étrangers investis dans les secteurs de l’éducation et de la santé. La Chine s’engage également à importer durant les 15 ans à venir pour respectivement plus de 3000 milliards de dollars américains et plus de 1000 milliards de dollars américains de produits et de services. Ces mesures qui représentent d’énormes opportunités pour les investisseurs et fournisseurs étrangers vont bien sûr répondre à la demande des consommateurs chinois pour des produits et des prestations de service de qualité meilleure.

 

Le chef de l’Etat chinois a en outre promis de sanctionner selon la loi, les actes et comportements portant atteinte aux droits et intérêts légitimes des hommes d’affaires étrangers, en particulier les actes qui violent les droits aux propriétés intellectuelles. La Chine va introduire le système d’indemnisation punitive. Autant de mesures qui contribueront à améliorer d’avantage l’environnement des affaires en Chine. Selon le rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale, la Chine se classe dorénavant à la 46e place mondiale en termes du climat des affaires après avoir dépassé 32 autres pays dans l’espace d’un an.

 

La Chine est en train de finir son planning géographique dans le cadre de la poursuite de la réforme et de l’ouverture, a affirmé Xi Jinping dans le même discours. Ainsi, un port de libre échange sera construit à Hainan, de nouvelles zones pilotes de libre échange seront créées à Shanghai, un marché pour l’innovation technologique sera lancé au sein de la Bourse de Shanghai, le programme de l’intégration régionale du delta de Yangsté sera érigé en stratégie nationale.

 

Forte d’une économie en santé solide et ayant de grandes potentialités, la Chine devrait s’ouvrir au monde à un niveau supérieur à travers l’organisation de cette grande foire de l’importation. Dans son discours, Xi Jinping a fait le constat des problèmes assaillants qu’affronte actuellement l’économie chinoise. Il a toutefois remarqué que dans l’ensemble, l’économie chinoise poursuit son développement à un rythme stable et les facteurs qui puissent soutenir une croissance de qualité demeurent. La Chine demeure parmi les premières économies mondiales en termes de croissance, a indiqué le président chinois, affichant son optimisme quant à l’avenir de l’économie chinoise.

 

Une nouvelle ère, un avenir partagé. Tel est le thème de cette première édition de l’Exposition de l’Importation de Chine. A travers cet événement historique, la Chine embrasse le monde avec la plus grande sincérité à une heure où le multilatéralisme et le libre-échange sont sérieusement menacés. La Chine restera « un important promoteur de l’ouverture, une source motrice fiable pour la croissance, un marché dynamique ouvert à tous les pays et un contributeur actif à la réforme de la gouvernance dans le monde », a promis le président chinois.

 

Partager

Articles les plus lus