Commentaire : le sommet de Beijing donne à l’Afrique trois forces motrices de développement

RCI 2018-09-06 20:24:57
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Le Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) s’est clôturé. Lors de ce sommet, la "Déclaration de Beijing -- Construire une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide" et le "Plan d'action de Beijing du FCSA (2019-2021)" ont été adoptés, ce qui a suscité beaucoup de discussions en Chine, en Afrique, et même au sein de la communauté internationale. Selon les participants africains, la Chine constitue un partenaire et un ami fiable de l’Afrique. De nouveaux concepts et mesures, visant à construire une communauté de destin Chine-Afrique, proposée par le président chinois Xi Jinping, exerceront une influence profonde sur le développement pacifique, stable et durable du continent africain.

Attacher une importance à l’action est le point le plus brillant quant à la coopération sino-africaine. Sur la base des 10 projets de coopération fixés lors du sommet 2015 du Forum sur la Coopération sino-africaine, le sommet de Beijing a proposé huit initiatives, correspondant aux besoins et capacités des pays africains. Ces huit initiatives constitueront sans aucun doute trois forces motrices pour le développement de l'Afrique

Premièrement, les huit initiatives répondent aux besoins de l’Afrique, et favoriseront à la réalisation de ses objectifs de développement.

Deuxièmement, ces mesures rétabliront la confiance du peuple africain dans l’avenir de l’Afrique.

Et enfin, ces mesures promouvront les connaissances sur l’Afrique, qui attira plus d’investissements et de coopérations de part de la communauté internationale.

 

Partager

Articles les plus lus